> Tech > Modifier le temps d’attente d’un job

Modifier le temps d’attente d’un job

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Q. Nous avons la possibilité de sauvegarder l'AS/400 quand le système est en ligne. Quand la procédure de sauvegarde rencontre des fichiers alloués à  un programme en action, elle est supposée attendre la fin du programme puis poursuivre la sauvegarde. Quelle est la durée maximale pendant laquelle le système peut

Modifier le temps d’attente d’un job

attendre la fin du programme
? Et que se passe-t-il si l’attente dépasse le temps alloué ?

R. A partir de la V4R5, les commandes
de sauvegarde (SavObj, SavChgObj, SavLib, par exemple) attendront si une
tentative de verrouillage exclusif d’un
membre de base de données ne réussit
pas immédiatement. La durée d’attente
du job se fonde sur le temps d’attente
par défaut de celui-ci. Vous pouvez utiliser
la commande ChgJob (Change Job)
pour modifier le temps d’attente par défaut
(DftWait) pour le job save. Le message
CPF32B3 – « Can’t allocate objects
for file xxxxxxx » (Impossible d’allouer
des objets pour le fichier xxxxxxx) – apparaîtra
dans le job log après l’expiration
du temps d’attente si le verrouillage
ne peut pas être obtenu. Vous
pouvez préciser *NoMax sur le paramètre
de temps d’attente par défaut du
job save ; toutefois, après 24 heures
d’inactivité, le job save atteindra un time
out et se terminera. Avant de modifier le
temps d’attente par défaut, il faut sauvegarder
toutes les données critiques.
Si vous utilisez la fonction save-while-active,
cette modification ne s’applique
pas. Pour plus d’informations sur la
modification du paramètre du temps
d’attente par défaut, voir Informational
APPAR II12655.

Debbie Saugen

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010