> Tech > Noms de répertoires spéciaux

Noms de répertoires spéciaux

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans la figure 7, vous avez sûrement remarqué que deux entrées de répertoire ne comportent que des points. Ce sont des entrées spéciales qui apparaissent dans chaque répertoire. La première contient un point et représente le répertoire courant. La seconde contient deux points et représente le répertoire « parent »

: situé un cran au-dessus de celui que vous êtes en train de lire.

Ainsi, si vous ouvrez le répertoire /QIBM/UserData/Java 400/ext, comme dans la figure 7, le répertoire « . » fait référence à ce même répertoire. En fait, vous auriez pu vous référer à /QIBM/UserData/Java400/ext/., et c’est la même liste de fichiers qui aurait été extraite. L’entrée de répertoire « .. » fait référence à /QIBM/UserData/Java 400, qui est le parent du répertoire ext.

La figure 8 montre l’extrait d’un programme, CHGCURDIR, qui démontre comment changer votre CWD à partir d’un programme RPG (A en figure 8) et démontre également comment vous pouvez utiliser les entrées de répertoire spéciales pour extraire la liste des fichiers qui se trouvent dans le répertoire courant (B en figure 8).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010