> Cloud > Les nouveautés de V-locity 3

Les nouveautés de V-locity 3

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 13 octobre 2011
email

Diskeeper a lancé la nouvelle génération de son produit V-locity. L’optimiseur de disques en environnement virtuel arrive donc à sa troisième version en trois ans.

Principale nouveauté, le support de VMware ESXi dont nous vous parlions cet été.

Les nouveautés de V-locity 3

Partenaire Microsoft de longue date, Diskeeper s’était dans un premier temps concentré sur l’optimisation des infrastructures Hyper-V. VMware est ensuite logiquement venu s’ajouter à la solution, même si des obstacles techniques ont ralenti cette compatibilité. « Notre problème était qu’avec la technologie VMware, il est impossible de placer un agent sur le serveur hôte. Avec la version 3 de v-locity, nous avons réussi à trouver une solution équivalente sans agent », indique Pascale Girard, Directrice Marketing chez Diskeeper. « L’outil fait des calculs à partir de l’analyse du trafic E/S et joue sur des probabilités pour savoir qui va utiliser une application à quel moment », poursuit Pascale Girard. L’entreprise se garde bien de révéler les détails techniques qui lui ont permis de venir à bout du problème. La compatibilité avec Citrix est elle sur le point d’être finalisé

Au rayon nouvelles fonctionnalités, V-Aware fait son apparition. « Les différentes VMs n’ont pas conscience les unes des autres et ont l’impression d’être les seules à consommer les ressources du système. Si on laisse la situation telle quelle, on rencontre rapidement des conflits entre machines virtuelles qui veulent accéder à une application et créent des ralentissements. Le problème, identique sur un système physique, est multiplié en environnement virtuel car plusieurs dispositifs tournent sur le même hôte », explique Pascale Girard. La technologie V-Aware permet donc de détecter la ressource utilisée par plusieurs VMs et d’éliminer les points de contention.

Diskeeper a également pris en compte les retours de ces clients, et particulièrement les utilisateurs de SAN. La technologie CogniSAN permet également de détecter l’utilisation des ressources externes dans un système de stockage partagé afin d’éviter que les VMs ne se dispute les mêmes ressources.

Autre amélioration avec V-locity 3, la compaction des espaces libres sur les disques fins dynamiques est désormais automatisée. La tarification a elle aussi été quelque peu revue. Elle peut désormais se faire soit en fonction du nombre de cœurs, comme c’était déjà le cas, soit selon le nombre de VMs. « Certains de nos clients avec des infrastructures puissantes mais peu de machines virtuelles étaient pénalisés par la tarification sur le nombre de cœurs », justifie Pascale Girard. Le client bénéficiera désormais du calcul le plus avantageux pour son système.

Plus d’informations : Diskeeper

Téléchargez gratuitement cette ressource

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

Quelles sont les 6 atouts clés d'un réseau 100% cloud, évolutif et sécurisé ? Faites évoluer vos solutions IT d'entreprise, bénéficiez d’une infographie exclusive pour activer ces nouvelles solutions technologiques.

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 13 octobre 2011