> Mobilité > Nouvelles fonctionnalités du premier Service Pack d’Exchange 2007 : Première partie

Nouvelles fonctionnalités du premier Service Pack d’Exchange 2007 : Première partie

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 24 juin 2010
email

En novembre 2007, le premier service pack a été mis à votre disposition. Il intègre l’ensemble des correctifs développés depuis décembre 2006, mais également toute une série de nouvelles fonctionnalités, dont certaines, il faut avouer, correspondent à des fonctionnalités Exchange 2003 qui avaient disparu dans Exchange 2007 RTM. Cet article a pour but de vous présenter les fonctionnalités les plus importantes apportées par cette mise à jour.

Le SP1 d'Echange 2007
Le groupe utilisateur d'Exchange

Nouvelles fonctionnalités du premier Service Pack d’Exchange 2007 : Première partie

Avant d’aborder les changements classés rôle par rôle, il est important de noter que le SP1 permet de rendre compatible Exchange 2007 avec la prochaine version du système d’exploitation serveur de Microsoft : Windows 2008 Server.

Si vous disposez déjà de serveurs Exchange 2007 RTM installés sous Windows 2003, même après installation du SP1 d’Exchange 2007, il vous sera impossible de migrer le système d’exploitation des ces serveurs de messagerie, vers Windows 2008. Si vous souhaitez passer vos serveurs Exchange 2007 vers Windows 2008, il faudra :
• soit installer un nouveau serveur Windows 2008 / Exchange 2007 SP1 et y déplacer les boîtes aux lettres,
• soit sauvegarder les bases, réinstaller le serveur sous Windows 2008 / Exchange 2007 SP1 et restaurer les bases de données,
• ou encore, sauvegarder les bases de données (ou déplacer les boîtes aux lettres), désinstaller Exchange 2007 RTM ainsi que ses composants (Windows PowerShell), mettre à jour le serveur Windows 2003 vers Windows 2008, réinstaller les pré-requis et Exchange 2007 SP1, puis restaurer les bases ou redéplacer les boîtes aux lettres.

Windows 2008 apporte un nouveau type de contrôleur de domaine: les RODC (Read Only Domain Controler) et les ROGC (Read Only Global Catalog). Ces DC/GC hébergent une copie de l’Active Directory, mais ne peuvent servir pour en modifier le contenu. Ce type de DC/GC sera destiné à être installer sur des sites qui ne bénéficient pas d’une sécurité suffisante pour y stocker un contrôleur de domaine classique (en effet, les RODC et ROGC ne contiennent pas les mots de passe des utilisateurs). Si je vous parle de ces nouveaux contrôleurs de domaine Windows 2008, c’est pour vous signaler qu’ils ne peuvent pas être utilisés par les serveurs Exchange 2007.

Si vous avez toujours des serveurs Exchange 2000 Service Pack 3 dans votre organisation Exchange 2007, il n’est pas possible d’installer des contrôleurs de domaine dans le même site Active Directory que ces serveurs Exchange 2000. Si toutefois, vous y être contraint techniquement, vous devrez modifier la configuration DSAccess des serveurs Exchange 2000 afin qu’ils ne puissent utiliser que des contrôleurs de domaine Windows 2003 ou Windows 2000.

Les serveurs Exchange 2003 SP2 ne posent pas de problèmes de coexistence avec des contrôleurs de domaine Windows 2008. Côté support, Exchange 2007 SP1 permet également d’installer la MMC de gestion d’Exchange non seulement sur Windows 2008 mais également sur un poste de travail Windows Vista. Le SP1 d’Exchange 2007 permet également de bénéficier des nouveautés du service cluster de Windows 2008, mais nous verrons ce point lors de la seconde partie de l’article.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Sécurité du Télétravail

TOP 5 Sécurité du Télétravail

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Mobilité - Par Christophe Leroux - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT