> Enjeux IT > Les nouvelles technologies en 2015

Les nouvelles technologies en 2015

Enjeux IT - Par iTPro.fr - Publié le 05 janvier 2015
email

NetApp s'est penché sur les nouvelles technologies qui devraient s'imposer et se développer tout au long de cette nouvelle année.

Les nouvelles technologies en 2015

Le monde se transforme petit à petit avec l’apparition de toute une batterie d’équipements industriels, d’appareils médicaux, de systèmes de paiements mobiles ou encore de capteurs de toutes sortes qui constituent des sources de données de plus en plus vastes. Les entreprises commencent à comprendre la nécessité de puiser dans leurs immenses bases de données afin d’en tirer profit et la nouvelle génération d’outils analytiques va pouvoir optimiser leurs processus métiers et faire évoluer leurs relations client. L’analyse du Big Data va donc prendre tout son sens au cours de l’année à venir.

Les baies full-flash révolutionnent déjà la manière d’appréhender le stockage en entreprise mais représentent un coût. Un datacenter Full-Flash est insensé puisque 80% des données continueront d’être hébergées sur des disques. De plus, d’ici 2020, les disques SSD les plus abordables resteront 10 fois plus chers que les disques SATA les moins onéreux. Des solutions hybrides entre disque et flash paraissent plus intéressantes avec une hiérarchisation des données “chaudes” et “froides” réparties selon les besoins.

Pour NetApp, en matière de Cloud, l’avenir se tourne vers le Cloud hybride. Les clients cherchent des solutions d’hébergements avec de multiples fournisseurs afin d’éviter l’exclusivité, de bénéficier de plus de choix et de négocier plus efficacement. Les éditeurs de solutions SaaS vont devoir s’adapter et les solutions PaaS fonctionnant sur un Cloud unique vont être progressivement délaissées. Les entreprises vont donc sur tourner vers des technologies logicielles pouvant se déployer sur plusieurs modèles de Cloud. 

Dans le but de lier le Cloud public et le Cloud privé, les entreprises regardent vers le Software Defined Storage et tirent parti de ses avantages comme ses fonctionnalités d’automatisation, d’accès aux applications aux données sur divers Clouds ou encore la gestion de la migration des applications existantes dans le Cloud. Véritable lien entre les donnés stockées sur site et celles stockées sur Cloud, le SDS par des logiciel comme Cloud ONTAP est disponible à moindre coût.

Ecrites selon le modèle de micro-service scale-out, les nouvelles applications SaaS ou programmes métiers sont déployés à grande échelle. Les applications de Dockers sont donc plus performantes que les solutions de machine virtuelle en termes de ressources. Les systèmes d’orchestration des VM sont développés pour prendre en charge les applications Dockers et 2015 va voir émerger un écosystème chargé de la gestion des données et de ses services associés.

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Près de 45% des données sensibles de l'entreprise, notamment les données des applications Microsoft Office 365, sont stockées sur les terminaux des collaborateurs. Face aux pertes accidentelles de données ou encore aux attaques par Ransomwares, les directions IT doivent pouvoir garantir la sécurité et la protection des données et des applications des terminaux de l'entreprise. Découvrez comment garantir la protection des données de tous les collaborateurs mobiles grâce à Carbonite Endpoint 360

Enjeux IT - Par iTPro.fr - Publié le 05 janvier 2015