> Tech > Obtention d’informations détaillées de liaison

Obtention d’informations détaillées de liaison

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comme je viens de l’exposer, vous pouvez utiliser Get- CollectionOfInstances.wsf avec des requêtes WQL qui spécifient des classes WMI pour des files d’attente et des liaisons SMTP et X400. A l’aide des valeurs de propriété retournées, vous pouvez obtenir plus d’informations détaillées sur les files d’attente et liaisons en question.

Obtention d’informations détaillées de liaison

Par exemple, pour afficher des informations sur une liaison spécifique, vous pouvez exécuter GetCollectionOfInstances.wsf avec la requête WQL

i>Select *
From Exchange_SMTPLink
Where LinkName=_xxxx_D

où _xxxx_D est la valeur de la propriété LinkName du RGC sur lequel vous souhaitez obtenir des informations.

Un autre moyen pour obtenir les mêmes informations sur une liaison consiste à employer la valeur de la propriété LinkDN. Bien que le nom puisse suggérer que la valeur est un nom de domaine (DN), il s’agit en fait d’une chaîne basée de nouveau sur le GUID binaire stocké par l’attribut objectGUID de l’objet msExchRoutingGroupConnector. WMI convertit le GUID binaire en chaîne en appliquant le modèle de conversion illustré sur la figure Web 3. Dans ce cas, la requête WQL est la suivante

Select * From
Exchange_SMTPLink
Where LinkDN= ‘yyyy’

où yyyy est la valeur de la propriété LinkDN.

Il n’est pas aisé pour la requête WQL d’obtenir la valeur de l’attribut objectGUID de l’objet msExch- RoutingGroupConnector et d’effectuer les conversions afin d’obtenir la valeur de propriété LinkName ou LinkDN. Vous pouvez toutefois employer un script à cette fin. Par exemple, le listing 1 contient le script RGC1.wsf, qui détermine les propriétés LinkName et LinkDN de Routing Group Connector 1. Comme le code du bloc A du listing 1 le montre, le script se sert de deux fonctions d’aide : ReplaceByFunction (qui effectue des remplacements de chaînes au sein des chaînes de GUID) et TinyErrorHandler (qui gère le contrôle d’erreur pendant l’exécution du script). Le script fait également appel à un contrôle ActiveX, WSHConvert, afin de faciliter la conversion du GUID binaire en chaîne. Vous devez utiliser regsvr32.exe pour enregistrer le contrôle ActiveX.

Ensuite, RGC1.wsf se lie à l’objet Active Directory qui représente Routing Group Connector 1 en référençant le nom de domaine de l’objet en question. Comme le montre le code du bloc B, le nom de domaine inclut le nom complet du connecteur, stocké dans la constante cRGSMTPLink. Le script obtient ensuite la valeur d’attribut objectGUID, qui correspond au GUID binaire. Enfin, au moyen de la fonction Conversion de WSHConvert, le code du bloc C convertit le GUID binaire dans les différents formats requis par les propriétés LinkName et LinkDN.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010