> Tech > OLE DB

OLE DB

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Au cours des ans, ODBC s'est imposé comme le standard de l'accès aux bases de données client/serveur. ODBC offre une interface composée de standards qui demande les possibilités de traitement de SQL et optimisée pour ce même SQL. Mais que se passe-t-il si l'on veut accéder à  une source de

données non relationnelles qui n’utilise
pas SQL (comme Microsoft
Exchange Server qui ne stocke pas les
données de façon relationnelle)?

C’est là  qu’intervient OLE DB. OLE
DB s’appuie sur ODBC et étend la
technologie à  une architecture par
composants qui offre des interfaces
d’accès aux données de plus haut niveau.
Cette architecture procure un accès
homogène aux sources de données
SQL, non-SQL et non structurées,
dans l’entreprise et sur Internet. (En
fait, pour l’accès aux données de type
SQL, OLE DB utilise encore ODBC
parce que c’est l’architecture la plus
optimisée pour travailler avec SQL.)
Comme le montre la figure 5, OLE DB
est constitué de trois composants : le
consommateur de données (une application,
par exemple), le fournisseur de
données, qui contient et expose les
données, et le composant de services,
qui traite et transporte les données
(processeurs de requêtes, moteurs
« cursor », par exemple). OLE DB est
une API qui travaille avec des sources
de données SQL et non-SQL, comme
le mail et les répertoires.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010