> Tech > Où placer le Log Shipping Monitor

Où placer le Log Shipping Monitor

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comme je l'ai expliqué dans la 1e partie, Microsoft recommande fermement de mettre le Log Shipping Monitor sur son propre serveur. Sur un serveur indépendant, le moniteur peut déclencher des alertes si le serveur primaire ou secondaire échoue dans son travail. Si le moniteur se trouvait sur l'un de ces

Où placer le Log Shipping Monitor

deux serveurs, il en serait tributaire pour le reporting. Et si le serveur qui héberge le moniteur était défaillant, celui-ci ne pourrait pas signaler une erreur. Par conséquent, pour que le moniteur puisse signaler des erreurs en provenance du serveur de log shipping primaire ou secondaire, il est préférable de donner au moniteur son propre serveur. En outre, on peut utiliser le serveur moniteur indépendant pour superviser les autres paires de log shipping.

S’il n’y a pas de serveur séparé pour l’utilitaire moniteur et si on est obligé de le mettre sur le serveur primaire ou secondaire, lequel des deux est le mieux à  même de recevoir le Log Shipping Monitor ? Comme le principal souci sera probablement de détecter une défaillance de log shipping causée par une défaillance du serveur primaire, le meilleur endroit est le serveur secondaire. En effet, si vous mettez le moniteur sur le serveur primaire et si celui-ci tombe en panne, vous ne pourrez pas accéder au moniteur et il ne pourra donc pas vous signaler la défaillance de log shipping. Donc, si l’on ne dispose que de deux serveurs, il vaut mieux placer le Log Shipping Monitor sur le serveur secondaire.

Parfois, il faudra déplacer physiquement les journaux de transactions, sur une certaine distance, pour protéger le serveur secondaire d’un sinistre. Dans ce cas, le meilleur endroit pour le Log Shipping Monitor est sur son propre serveur dans un site séparé, à  l’abri des catastrophes qui pourraient frapper le serveur primaire ou secondaire.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010