> Tech > Outils WDSc XML

Outils WDSc XML

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

WDSc permet aux utilisateurs iSeries de travailler avec des données
serveur provenant d’une IDE graphique sur un PC. WDSc possède divers outils XML qu’il est bien plus opportun d’utiliser que les outils texte présents sur l’iSeries lui-même. Dès lors qu’un fichier XML est ouvert dans WDSc en utilisant la perspective

XML, on peut effectuer les fonctions suivantes : Vérifier si XML est bien formé/valide. Un document XML « bien formé » n’a pas d’erreurs de syntaxe et respecte toutes les règles qui régissent l’aspect d’un fichier XML. Ainsi, un crochet manquant fera qu’un fichier XML n’est pas bien formé. Un document XML « valide » est celui qui respecte les règles d’un DTD ou XML Schema. Si un XML Schema dit qu’une valeur de tag devrait être un nombre et si le fichier XML a une lettre, le fichier XML, même bien formé, sera non valide. A l’aide d’un analyseur syntaxique XML intégré, WDSc peut rechercher les documents bien formés et valides. Il est donc très facile de contrôler le bon état de votre fichier. Pour valider, cliquez sur le bouton de la barre d’outils Validation.

Formater.

WDSc peut aussi prendre un document XML bien formé et le formater de telle sorte qu’il s’affiche dans une hiérarchie. Ainsi, si un message SOAP est reçu, tout le fichier XML sera probablement dans une ligne. WDSc peut le convertir en un fichier de belle apparence, avec chaque tag sur sa propre ligne et tabulé au bon endroit par rapport au tag parent. Pour créer le format, appuyez sur Ctrl+Maj+F.

Transformer.

Si l’on souhaite appliquer à XML un fichierXSL, WDSc rend cette opération facile. Tout d’abord, assurez-vous que le fichier XSL est associé au fichier XML, en ajoutant le tag suivant juste après la déclaration XML dans le fichier XML :
<?xml-stylesheet type="text/xsl" href="stylesheet.xsl"?>

Veillez à utiliser le bon chemin vers le fichier XSL. Pendant que le fichier XML est ouvert, cliquez sur XSL puis sur Transform. Vous devrez ensuite choisir comment vous aimeriez voir le fichier : texte ou HTML. La transformation ainsi obtenue s’affiche. WDSc possède aussi un débogueur à appliquer aux feuilles de style XSL.
ANT. Le package ANT Apache évoqué plus haut est lui aussi inclus dans WDSc avec une interface graphique plaisante.
Vous pouvez exécuter tout script ANT (sur votre PC, pas sur l’iSeries), et la sortie s’affichera sur la console WDSc.L’interface permet de choisir des cibles simples ou multiples. Dans la fenêtre Preferences principale, on peut définir des fonctions comme custom task class paths. Pour démarrer, cliquez
du bouton droit sur un script ANT (pas forcément ouvert) et sélectionnez Run, puis Ant Build.
SOAP et services Web. SOAP est une spécification permettant d’accéder aux services Web ; on l’utilise quand deux sources électroniques doivent communiquer. Le protocole SOAP permet à un intervenant d’envoyer une commande à un autre, et il permet aux deux intervenants de demander et d’échanger de
l’information.
L’utilisation de SOAP avec des services Web présente un avantage : peu importe quels genres de systèmes communiquent entre eux. Par exemple, un IBM iSeries et une boîte HP-UX peuvent parfaitement communiquer à l’aide de SOAP, parce que c’est un standard ouvert auquel tout système s’adapte aisément.
Un message SOAP est un document XML bien formé constitué d’une déclaration XML standard ainsi que d’une SOAP Envelope. L’Envelope contient un en-tête  facultatif ainsi qu’un SOAP Body (corps), qui contient le message proprement dit. Quand on utilise un service Web, le demandeur forme un message SOAP et l’envoie au service. Le service Web évalue la requête et renvoie la réponse par un autre message SOAP. Le demandeur initial interprète la réponse de son côté et trouve l’information qu’il recherchait.
Ainsi, si je voulais demander le cours d’une action à un service Web capable de traiter la requête, le message SOAP pourrait se présenter ainsi :
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<SOAP-ENV:Envelope SOAP-ENV:encodingStyle=http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/xmlns:SOAP-ENV=http://schemas.xmlsoap.org/soap/envelope/xmlns:SOAP-ENC=http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/xmlns:xsi="http://www.w3.org/1999/XMLSchema-instancexmlns:xsd=http://www.w3.org/1999/XMLSchema">
<SOAP-ENV:Body>
<ns1:requestQuote xmlns:ns1="ns:SoapNamespace">
<param1 xsi:type="xsd:String">SNPP</param1>
</ns1: requestQuote >
</SOAP-ENV:Body>
</SOAP-ENV:Envelope>

Pour que la requête fonctionne, le service Web récepteur devra exécuter une méthode appelée requestQuote qui prend une String (chaîne) unique comme  paramètre. Quand je reçois le message et que je renvoie une réponse, le message SOAP en retour pourrait se présenter ainsi :
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<SOAP-ENV:Envelope xmlns:SOAP-ENV=http://schemas.xmlsoap.org/soap/envelope/xmlns:xsi=http://www.w3.org/1999/XMLSchema-instancexmlns:xsd="http://www.w3.org/1999/XMLSchema">
<SOAP-ENV:Body>
<ns1: requestQuoteResp xmlns:ns1="ns:SoapNamespace"SOAP-ENV:encodingStyle="http://schemas.xmlsoap.org/soap/encoding/">
<return xsi:type="xsd:double">7.42</return>
</ns1: requestQuoteResp >
</SOAP-ENV:Body>
</SOAP-ENV:Envelope>

Le programme qui a reçu la réponse analyserait ensuite le message et verrait que le prix de SNPP était de $7.42.
WDSc a d’excellents mécanismes pour générer du code afin d’héberger un service Web et de communiquer avec un service existant. Si vous utilisez une version récente de WebSphere, il est plus facile que jamais auparavant de créer et d’utiliser des messages et des services Web.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010