> Tech > Packaging (1/2)

Packaging (1/2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  

  Le packaging est une première étape cruciale pour n'importe quel outil de déploiement applicatif. Au minimum, un packager doit permettre de construire un package manuellement, de repackager une installation à  partir d'un format d'Installer différent, et de personnaliser un package pour satisfaire les clients cible. Un packager doit aussi

Packaging (1/2)

fournir un wrapper (emballage) pour les packages Windows Installer, qui préserve, voire améliore, les fonctionnalités de Windows Installer. Tous les outils de packaging examinés dans cet article répondent à  ces quatre exigences élémentaires.

   Un packager est d’autant plus puissant qu’il offre plus de souplesse dans ces domaines. C’est la complexité de l’environnement qui détermine le degré de souplesse que l’on demande à  un packager. Par exemple, pour un environnement standardisé sur du matériel et du logiciel similaires et où l’on ne déploie qu’une poignée d’applications généralistes, on n’a pas besoin de la même souplesse que si l’on déploie des applications complexes, spécialisées, exigeant des personnalisations et un traitement unique avant, pendant, et après la routine d’installation.

   Chaque outil offre une technologie « snapshot » (instantané) permettant de capturer les modifications que l’Installer natif d’une application apporte à  un ordinateur pendant sa routine d’installation. La liste des modifications devient souvent la base d’une routine exécutable qui émule tous les détails du processus d’installation capturé. On appelle package la combinaison des fichiers source de l’application et de la routine exécutable, le tout souvent compressé dans un fichier unique.

   Les produits différaient peu dans leur manière d’appréhender les instantanés. Les règles de création des instantanés semblent universelles : utiliser une machine nette sur laquelle seul l’OS de base est installé. N’effectuer aucune autre tâche sur le PC pendant le processus instantané. Et utiliser le même OS sur la machine à  instantané que sur les machines d’installation cible. J’ai généralement suivi ces règles lorsque j’ai packagé des applications telles qu’Adobe Acrobat, WinZip de WinZip Computing et diverses autres applications shareware, sans aucune difficulté. J’ai également créé quelques packages à  partir de zéro en installant manuellement les fichiers applicatifs, en enregistrant les DLL et en créant des modifications de registres. Chaque produit a parfaitement suivi les modifications et les a compilées dans le format du produit. Mais, en examinant de plus près les packages finis, j’ai constaté des différences distinctes dans leurs construction, dont la plupart étaient directement liées à  la philosophie de distribution particulière du produit.

   Les packages produits par Castanet et NETDEPLOY GLOBAL sont très semblables. L’Application Packager de Castanet crée un fichier de description de type XML (.mrb) appelé un manifest qui détaille les aspects de l’application, de ses fichiers de composants à  ses dépendances, et ses exigences d’installation. Packer de NETDEPLOY GLOBAL utilise également XML pour ses fichiers de catalogues NETDEPLOY GLOBAL (.ndc). Les deux produits utilisent les fichiers en format XML comme une partie intégrante de leurs packages. Ce détail a son importance car Castanet et NETDEPLOY GLOBAL utilisent HTTP pour transporter ces fichiers et d’autres fichiers de type XML vers leurs clients, permettant ainsi aux deux produits de s’intégrer dans les infrastructures Web existantes.

   Castanet et NETDEPLOY GLOBAL utilisent également tous deux les totaux de contrôle (checksums) de Message Digest 5 (MD5) pour identifier les fichiers source constituant une application. Quand on applique l’algorithme MD5 aux données binaires de longueur variable dans chacun des divers fichiers qui constituent une application, la sortie obtenue est une signature numérique de 128 bits unique, ou Message Digest, pour chaque fichier. Cette signature permet à  Castanet et à  NETDEPLOY GLOBAL de se livrer à  des évaluations très précises de l’authenticité et de l’intégrité de chaque fichier présent dans un package. Les produits peuvent immédiatement détecter toute altération ou corruption d’un fichier entre le moment de son packaging et le moment de la livraison finale au client. A tout moment dans le processus d’installation, les produits peuvent comparer rapidement la signature numérique du fichier original avec celle d’un fichier successeur pour savoir si les fichiers sont identiques. La vérification de fichier de Windows Installer n’est pas aussi élaborée, et ses possibilités d’auto-correction (selfhealing) ne s’appliquent qu’aux packages .msi. Castanet et NETDEPLOY GLOBAL étendent l’autocorrection à  tous les produits qu’ils installent.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010