> Tech > Page Designer et exemples

Page Designer et exemples

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour créer votre propre page, vous pouvez faire un clic droit sur le dossier WebContent dans le Project Navigator et sélectionner New et JSP File. Donnez simplement au fichier un nouveau nom, cliquez sur Entrée et vous vous trouvez dans Page Designer, lequel accepte à  la fois l'édition WYSIWYG comme

Page Designer et exemples

SDA et l’édition source comme SEU.
Commencer par un exemple est peut-être le meilleur
moyen de voir ce que l’on peut faire. Cliquez sur File, New,
Example et sélectionnez iSeries pour voir une liste grandement
améliorée des modèles de projets livrés dans WDSc
5.1.2. Par exemple, sélectionnez le Telephone Directory avec
Web Tools et cliquez sur Next et Finish pour lui faire créer un
projet qui représente une application de répertoire téléphonique
très utile. Cela ressemble beaucoup à  l’application livrée
dans WebSphere Express, à  cela près que c’est réalisé entièrement
avec RPG et les outils Web iSeries, et que tout le
source est inclus. Autre exemple : Order Entry (saisie de commandes)
avec Web Tools, qui réalise une application de saisie
de commandes classique. La figure 5 montre l’un des fichiers
JSP provenant de cette application, ouvert dans Page
Designer.
Cette application de saisie de commandes utilise l’un des
modèles de page fournis. On voit à  droite qu’une palette est
associée à  l’éditeur et qu’un tiroir iSeries Web Components a
de nombreux contrôles Web optimisés pour le développement
sur iSeries. Un champ d’entrée est sélectionné dans le
designer, et dans le panneau inférieur gauche se trouvent les
attributs du champ, y compris le type, la longueur et les décimales,
qui serviront à  générer JavaScript côté client pour le
contrôle de validité. Si vous défilez vers le bas, vous verrez un
bouton Formatting où vous pourrez spécifier des informations
edit code et edit word. A noter la partie Table dans la palette
: c’est un sous-fichier moderne. La figure 6 montre un
exemple de table simple.
Les attributs pour la partie Table vous permettent de spécifier
un programme de service ILE qui servira à  la peupler et à  traiter les événements défilants. Vous pouvez ajouter
d’autres parties dans le sous-fichier pour les cellules, comme
une boîte combinée ou un hyperlien. Pour l’hyperlien, vous
pouvez substituer les valeurs provenant d’autres colonnes cachées
dans l’hyperlien ou la valeur JavaScript. En substance,
tous ces contrôles ont un objectif clair : permettre aux développeurs
RPG ou Cobol avec des compétences SDA, de créer
plus facilement de nouvelles pages Web, et offrir plus de
moyens à  ceux qui maîtrisent JavaScript. Bien entendu, une
fois vos propres pages créées, vous pourrez les amener par
glisser/déposer dans le Web Diagram Editor. Vous pouvez
aussi exécuter le Web Interaction Wizard pour lier leurs
champs aux paramètres du programme et le bouton Submit à 
la logique RPG. Vous n’avez pas besoin de faire cela pour les
tables, sauf si vous voulez rendre les cellules modifiables.
Pour les utilisateurs plus chevronnés : en 5.1.2, vous pouvez
désormais changer les attributs, polices et couleurs de
toutes les parties de la palette iSeries dans votre application
Web, y compris celles qui se trouvent dans les pages Web générées,
en étendant WebContent, theme, iSeriesWebComponents
et en double cliquant sur le fichier iSeriesWebComponents.
css.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010