> Tech > Personnaliser le correctif d’application

Personnaliser le correctif d’application

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Nous voulons maintenant qu’ACT analyse Maxthon, pendant qu’il s’exécute, pour détecter s’il écrit dans des zones protégées de l’OS et personnaliser le correctif en conséquence. Votre clic sur Finish dans l’étape précédente, ouvre une page qui donne la possibilité de superviser le programme.

Run program to

Personnaliser le correctif d’application

collect data sera la seule option proposée. Cliquez sur Next. Comme le chemin vers l’exécutable Maxthon aura déjà été entré, cliquez simplement sur OK. ACT lance Maxthon.

1. Comme Maxthon s’exécute pour la première fois, suivez les invites du Configuration Wizard, puis choisissez Options, Maxthon Options.

2. Allez à l’onglet General pour voir les options disponibles, que montre la figure

3. Choisissez l’option Allow only one instance of Maxthon puis cliquez sur OK.

3. Fermez Maxthon et sélectionnez Don’t show me the message again dans la boîte de dialogue Exit Maxthon. Cliquez sur OK.

Maxthon se ferme et vous revenez à l’écran ACT Exclude File Extensions. Ici, nous ne voulons rien exclure. Vérifiez qu’aucune extension de fichier n’est présente et cliquez sur Next. Dans la Edit the File Redirection List, que montre la figure 4, vous pouvez voir que ACT a identifié toutes les instances d’écritures vers des fichiers protégés.

Sélectionnez-les toutes et cliquez sur Next. Vous obtenez un résumé des redirections dans l’écran Redirection Location. Cliquez sur Finish.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010