> Tech > Phishing-Initiative lutte toujours contre le pishing.

Phishing-Initiative lutte toujours contre le pishing.

Tech - Par Laurence Charles - Publié le 08 avril 2014
email

L’association Phishing-Initiative, association à but non lucratif permettant au public de signaler les sites de phishing présumés, a été mandatée en 2011 par Microsoft, Paypal et CERT-LEXSI.

Phishing-Initiative lutte toujours contre le pishing.

Son but était de les bloquer pour empêcher que de nouvelles victimes divulguent leurs données aux pirates. Ce service pour les internautes a vérifié plus de 100 000 adresses internet, suspectées de participer à des attaques de phishing francophones. Fin 2013, l’association a vérifié 150 000 adresses : 64 000 d’entre elles étaient victimes de phishing.

Selon Bernard Ourghanlian, Directeur Technique et Sécurité de Microsoft France, « Phishing-Initiative vise à protéger un maximum d’internautes francophones des risques induits par les nombreuses attaques de phishing qui les ciblent quotidiennement. »

En parallèle, CERT-LEXSI, cabinet de conseil en cybersécurité du Groupe LEXSI, a transmis en 2013 près de 10 000 adresses de phishing supplémentaires identifiées grâce à son activité pour le compte de ses clients. Thomas Gayet, Directeur de la Stratégie Cybersécurité de LEXSI, explique « En 2013, le nombre d’adresses URL remontées et effectivement frauduleuses continue de croître, avec près de 44 000 nouveaux cas distincts signalés par les internautes. »

L’association, en 2014, veut améliorer les outils et les informations mis à disposition du public. Ce projet s’inscrit en étroite collaboration avec l’association Signal-Spam et la plateforme de signalement PHAROS opérée par l’OCLCTIC, qui combattent ces menaces sur Internet et participent à la confiance des internautes dans l’économie numérique.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Près de 45% des données sensibles de l'entreprise, notamment les données des applications Microsoft Office 365, sont stockées sur les terminaux des collaborateurs. Face aux pertes accidentelles de données ou encore aux attaques par Ransomwares, les directions IT doivent pouvoir garantir la sécurité et la protection des données et des applications des terminaux de l'entreprise. Découvrez comment garantir la protection des données de tous les collaborateurs mobiles grâce à Carbonite Endpoint 360

Tech - Par Laurence Charles - Publié le 08 avril 2014