> Cloud > Placement dynamique des machines virtuelles Hyper-V

Placement dynamique des machines virtuelles Hyper-V

Cloud - Par Jean-François Apréa - Publié le 13 décembre 2012
email

Windows Server 2012 améliore notablement les différents niveaux de mobilité et de flexibilité dans les environnements de type Cloud privés.

Placement dynamique des machines virtuelles Hyper-V

Live Migration

La rapidité des opérations de Live Migration a été améliorée, permettant aussi à l’administrateur d’un cluster de lancer jusqu’à 32 migrations simultanément, les autres demandes étant mise en queue pour traitement ultérieur. Microsoft précise qu’il n’y a aucune limite quant au nombre de Live Migration déclenchées, si ce n’est la bande passant réseau affectée. De plus, la fonctionnalité de Live Migration est aujourd’hui utilisable entre deux machines hôtes Hyper-V ne disposant ni d’un stockage partagé, ni d’une configuration couteuse de type cluster Windows. Tout simplement « énorme » !

Dans ce type de configuration, les machines virtuelles résident sur les disques de chaque machine hôte Hyper-V ou même sur un simple partage SMB 2.2 pris en charge par un serveur Windows Server 2012. En résumé, Windows Server 2012 apporte les avancées suivantes :

  • Gestion des bandes passantes réseaux plus importantes avec la gestion des cartes 10 GB.
  • Live Migration entre n serveurs avec stockage local ou réseau – partages SMB / CIFS 2.2, des machines virtuelles.
  • Live Migration entre machines hôtes Hyper-V non-clutser.
  • Live Migration de n machines virtuelles simultanément.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Survie aux Incidents IT

Guide de Survie aux Incidents IT

Découvrez le Top 100 des termes essentiels à une communication claire et précise lors d'un incident informatique. Classés en fonction des 5 phases du cycle de vie des incidents, ce guide de survie exclusif a été créé pour améliorer la communication de crise des équipes IT. Un Must Have !

Cloud - Par Jean-François Apréa - Publié le 13 décembre 2012