> Tech > Plus facile à  utiliser, davantage d’outils

Plus facile à  utiliser, davantage d’outils

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le composant base de données d'OpsNav continue à  évoluer vers une interface de gestion de base de données graphique complète. Ainsi, la V5R1 améliore l'outil Visual Explain afin qu'il puisse représenter les types de requêtes les plus complexes. Une nouvelle option Visual Explain demande à  DB2 de mettre en évidence

Plus facile à  utiliser, davantage d’outils

les icônes dans la sortie de Visual Explain qui sont des points chauds de performances potentiels, afin de réduire le temps nécessaire pour analyser les problèmes de performances accompagnant les requêtes SQL.

La V5R1 reçoit également deux nouveaux outils de gestion de base de données : Database Navigator et Generate SQL.

Database Navigator. N’avez-vous jamais souhaité visualiser une représentation graphique de la sortie de commande DspDbR (Display Database Relations) ? Ou avez-vous souhaité obtenir une vue graphique des relations entre les objets de la base de données (par exemple, un tracé montrant les relations entre les tables) ? C’est pour répondre à  ces désirs qu’IBM a ajouté Database Navigator à  OpsNav.

Database Navigator donne une vue graphique de la base de données et de ses relations (figure 2) en utilisant les informations déjà  stockées dans les catalogues DB2 (fichiers de références croisées de la base de données). Il n’est donc pas nécessaire de recréer les objets avec une interface ou une option spéciale pour les traiter.

Comme beaucoup de clients iSeries appliquent l’intégrité référentielle au niveau de l’application, Database Navigator permet d’entrer des relations définies par l’utilisateur. Elles peuvent, par exemple, confier à  Database Navigator le soin de tracer une ligne reliant les tables des employés et des départements, même si aucune contrainte de clé étrangère n’est définie dans la table des employés (figure 3). Si l’on veut montrer les relations entre des tables sans qu’il y ait de contraintes d’intégrité référentielle définies dans la base de données, il faudra peut-être fournir des informations complémentaires à  DB2.

Database Navigator supporte SQL et la plupart des objets de base de données non-SQL, dans la mesure où ces derniers ne possèdent qu’un membre unique. Une mappe peut inclure les objets de base de données suivants : tables, vues, index, journaux, alias, contraintes référentielles et contraintes clés. C’est vous qui déterminez entièrement quels objets sont inclus. La vue par défaut n’inclura que les tables et les contraintes référentielles.

On peut sauvegarder et imprimer des mappes Database Navigator comme celles des figures 2 et 3. Cela permet de comparer graphiquement un modèle de base de données au fil des nouvelles versions de l’application. A noter que Database Navigator n’est pas considéré comme un outil de modélisation de données : il fournit simplement une autre interface pour visualiser les objets et pour y accéder.

Generate SQL. Une autre amélioration V5 apportée à  OpsNav est la possibilité de générer une instruction SQL pour la plupart de objets de base de données. Cet outil est utile quand on a créé une table avec SQL interactif (STRSQL) et qu’on a oublié de sauvegarder l’instruction ou quand on a créé graphiquement une table sans une instruction Create Table. Dans de tels cas, on peut faire un clic droit sur l’objet dans OpsNav et sélectionner la tâche Generate SQL pour voir la source de l’instruction SQL. On peut afficher l’instruction SQL dans la fenêtre SQL Script ou la sauvegarder directement dans un fichier PC ou dans un membre de fichier source OS/400.

Si vous envisagez de commencer à  utiliser SQL mais ne savez pas trop comment convertir les objets de la base de données basée sur DDS en une base SQL, vous pouvez également utiliser Generate SQL à  cet effet. Tous les mots-clés DDS (EDTCODE, par exemple) ne peuvent pas être convertis en SQL. Par conséquent, DB2 génèrera dans certains cas un message d’information dans le code source. Si vous souhaitez développer votre propre utilitaire de conversion, vous pouvez utiliser la même API système que l’outil Generate SQL (QSQGNDDL).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010