> Tech > Posez la bonne question

Posez la bonne question

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Avant d'exécuter une simulation, il faut concevoir une question spécifique à  laquelle la simulation devra répondre. Vous pouvez poser une question analysant les conséquences des changements. Il s'agit alors, par exemple, d'analyser ce qui se passerait si vous changiez les liaisons WAN, les LAN ou les routeurs du réseau ;

Posez la bonne question

ou si vous
ajoutiez une nouvelle application. Vous pouvez poser une question sur la tolérance
de panne du réseau, par exemple, déterminer quelles incidences la défaillance
d’un périphérique ou groupe spécifique de périphériques – par exemple LAN, liaisons
WAN ou toute une partie de votre entreprise – aurait sur les applications.

La réponse à  ces questions peut aider à  planifier l’acquisition des ressources,
la validation du transfert des données, la reprise après incident et la gestion
des cycles de vie.Lorsque vous aurez décidé les questions auxquelles vous voulez
que votre simulation réponde, il vous faudra peut-être peaufiner le modèle de
topologie et de trafic du réseau, pour vous assurer que la simulation répond bien
à  votre question.
Les simulateurs modifient automatiquement le modèle d’un réseau pour tester la
tolérance de pannes. Ils ont des utilitaires intégrés qui émulent la défaillance
de périphériques du réseau. Vous pouvez sélectionner les périphériques dans un
menu et votre simulation prévoira les effets de leur défaillance sur le réseau
de production.
Il faut toutefois modifier manuellement le modèle pour que la simulation réponde
à  une question d’analyse de répercussion des changements. Pour ajouter ou déplacer
des serveurs ou des utilisateurs, il faut changer le volume d’octets produits
par une application dans le modèle ou ajouter les périphériques ou les besoins
du réseau au modèle avant d’exécuter la simulation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010