> Tech > Pour être prêt côté cible

Pour être prêt côté cible

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans les sites très soucieux de retraitement rapide et de bonnes performances, l’option journal à distance est de plus en plus employée avec une option journal haute disponibilité correspondante, et tout aussi importante : le mode standby (disponible dans i5/OS en tant qu’option 42).

Comme la mission de

la machine cible est de rester en attente jusqu’à ce qu’une permutation de rôles ait lieu, moment auquel les utilisateurs commutent leurs applications du côté source vers le côté cible pour relancer la production, les fichiers répliqués correspondants qui se trouvent sur la machine cible doivent être prêts à prendre le relais pour assumer le rôle de production, très rapidement.
Lorsqu’ils le font, ils doivent être complètement protégés à ce moment, ce qui signifie que eux aussi doivent être journalisés. Cependant, avant cette permutation de rôles, une journalisation complète pour ces fichiers de réplique est souvent une précaution lourde et excessive. La solution existe : c’est l’utilisation du mode standby côté cible. Standby est un état de journal facultatif que vous pouvez (et que vous devriez probablement) utiliser sur la machine cible pour le journal local au-dessous des fichiers répliqués.

Dans une telle situation, un site choisira d’employer un récepteur de journal local (libellé A en figure 1) sur la machine de production. i5/OS enverra alors les images locales à un récepteur du journal à distance (B) sur la machine cible. Une fois que les images du journal à distance seront sur la cible, les packages logiciels sélectionnés (C) les retraiteront pour en faire une réplique des fichiers base de données (D). Ces fichiers de répliques auront un journal local (E) attaché et choisiront de le placer temporairement en mode standby.
Comme le journal local côté cible est censé utiliser le mode standby, il y a moins de trafic disque sur le côté cible pour vous ralentir. Tant qu’ils sont en mode standby, les journaux entraînent rarement beaucoup de trafic disque. L’avantage est que les fichiers répliqués côté cible peuvent être mis à jour plus rapidement par un logiciel haute disponibilité si le journal cible est simplement en standby plutôt qu’en pleine activité.
En configurant un journal local au-dessous des fichiers base de données de réplique côté cible et en demandant à ce journal local de s’immobiliser en mode standby, on gagne sur les deux tableaux. On obtient le basculement rapide du source au cible sans subir un fort overhead côté cible, jusqu’à ce qu’il prenne le rôle de remplaçant principal. Pour valider le mode standby , il suffit d’émettre la commande CL CHGJRN JRNSTATE(*STANDBY). Quitter le mode standby est tout aussi simple: CHGJRN JRNSTATE(*ACTIVE).

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010