> Tech > Pourquoi cette disparition de l’interface utilisateur graphique ?

Pourquoi cette disparition de l’interface utilisateur graphique ?

Tech - Par iTPro - Publié le 25 juin 2012
email

Beaucoup de signes semblent indiquer la disparition à terme de l’interface graphique sous Windows Server.

Pourquoi cette disparition de l’interface utilisateur graphique ?

Beaucoup de signes semblent indiquer la disparition à terme de l’interface graphique sous Windows Server. Toutefois, je ne peux pas me contenter de terminer cet article sans aborder le raisonnement sous-jacent à cette évolution spectaculaire. Bien que je ne sois pas dans le secret de Microsoft, je pense à quelques raisons pour lesquelles l’éditeur commence à pencher plus vers un environnement de ligne de commande.

Une de ces raisons est une histoire de perception. Au fil des années, j’ai entendu différentes personnes qualifier Windows Server « d’OS pour faire joujou ». Pourquoi ? Le phénomène remonte peut-être à l’époque où les administrateurs ont commencé à réaliser que vous pouviez jouer au Solitaire sous Windows NT Server, alors que les systèmes d’exploitation « plus sérieux » tels que Unix et Novell NetWare s’appuyaient principalement sur la ligne de commande. Dans tous les cas de figure, Microsoft n’a jamais vraiment réussi à tordre le cou à cette perception des choses, mais je doute que cet argument soit suffisant pour amener l’éditeur à laisser tomber l’interface utilisateur graphique.

Une autre explication, à mon sens plus plausible, concerne l’efficacité de gestion des grandes entreprises. Par exemple, si vous avez besoin de modifier 1 000 comptes utilisateur, les commandes Windows PowerShell sont nettement plus rapides que l’approche manuelle consistant à modifier un compte à la fois via l’interface utilisateur graphique.

La virtualisation des serveurs peut aussi favoriser le mouvement d’élimination de l’interface utilisateur virtuelle. Dans un environnement virtualisé, le meilleur moyen de rentabiliser votre investissement consiste à employer efficacement vos ressources matérielles. L’interface utilisateur graphique du serveur consomme des ressources et sa suppression permet de réaffecter les ressources en question à d’autres tâches.

Certes, les ressources consommées par l’interface utilisateur graphique de l’OS hôte sont généralement négligeables, mais il arrive parfois qu’un serveur héberge plus d’une dizaine de serveurs invités, chacun avec sa propre interface utilisateur graphique. La disparition de cette interface sur le serveur hôte et sur tous les serveurs invités peut libérer une quantité considérable de ressources système.

Une disparition progressive

A partir de maintenant, les clients de Microsoft ont le choix entre installer une version de Windows Server avec interface utilisateur graphique et déployer Windows Server sans l’interface en question. Même ainsi, l’apprentissage de Windows PowerShell n’est plus facultatif. Désormais, trop de tâches d’administration sont exécutables uniquement à partir de la ligne de commande. Même si l’interface utilisateur graphique ne disparaît jamais complètement, je m’attends à ce que la ligne de commande et Windows PowerShell occupent une place toujours plus prépondérante dans la gestion des serveurs Windows.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Cloud Privé Hébergé

Guide de Cloud Privé Hébergé

Comment permettre aux entreprises de se focaliser sur leur cœur de métier, de gagner en agilité, réactivité et résilience en s’appuyant sur un socle informatique performant, évolutif et sécurisé ? Découvrez les avantages des solutions de Cloud Privé hébergé de la CPEM.

Tech - Par iTPro - Publié le 25 juin 2012