> Cloud > Pourquoi Office 365 ?

Pourquoi Office 365 ?

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 26 janvier 2012
email

Office compte aujourd'hui 750 millions d'utilisateurs au niveau mondial. La version 2010 a conquis 200 millions de personnes en 18 mois. L'offre bureautique de Microsoft reste un incontournable dans les entreprises.

L'offre bureautique de Microsoft reste un incontournable dans les entreprises. La question est désormais pour Microsoft de savoir comment imposer de la même manière son équivalent dans le cloud : Office 365.

Six mois après le lancement officiel d’Office 365, Microsoft a réuni quatre de ses clients français (Arte, Bayard, PSG, Thélem) autour d’une table. Objectif : essayer de comprendre ce qui les a amenés sur sa plateforme cloud.

Cinq motivations se dégagent de leurs retours d’expériences.

Sécurité

L’élément qui semble revenir le plus souvent dans le discours des quatre responsables informatiques est la sécurité. Robert Eusèbe, DSI de Arte France, a été particulièrement séduit par le modèle hybride proposé. « L’architecture nous autorisait à conserver une partie des boîtes aux lettres chez nous ou chez un hébergeur de notre choix », explique-t-il.

Pour François Tapin, Directeur du système d’information de l’assureur Thélem, la confidentialité des données était un des principaux critères de sélection en raison des informations sensibles échangées entre les employés et les clients. Raison pour laquelle il a préféré Microsoft à Google pour migrer sa messagerie dans le cloud. « Nous voulions être certains de ne pas avoir de problème en termes de protection des données », indique ce dernier. Le modèle économique de Google, basé sur la publicité, a visiblement refroidi les entreprises à passer sur Google Apps. « Nous avions besoin d’un partenaire dont le métier ne souffrait d’aucune ambiguïté quant à la protection des données », insiste le DSI de la chaîne franco-allemande.

« Notre modèle n’est pas de vendre de la publicité grâce aux données de nos clients », confirme Marc Mossé, directeur des affaires publiques et juridiques chez Microsoft, qui met également en avant le respect de la norme ISO 27001 par les deux datacenters (Dublin et Amsterdam) qui hébergent les informations des clients Office 365.

Déléguer l’exploitation

Selon les chiffres fournis par Ariane Gorin, Directrice de la division Office, 90 % des clients Office 365 emploient moins de 50 personnes. Comme pour n’importe quelle offre SaaS, un des gros avantages est de donc de pouvoir déléguer à l’opérateur de service la gestion de son outil. « Je ne veux pas employer de personnel interne pour paramétrer des firewall ou des anti-spams », résume François Tapin.

Mobilité

À l’heure de la consumérisation de l’IT, les services informatiques doivent être capables d’intégrer smartphones et tablettes à leur système d’information. « Nous avons un parc multidevices et multiplateformes avec de l’Apple, du BlackBerry ou de l’Android », indique Hervé Nilles du groupe Bayard. Office 365 permet aux clients de disposer de leurs applications professionnelles depuis n’importe quel terminal.

Du côté du Paris-Saint-Germain, également utilisateur d’Office 365, la solution Microsoft offre une plus grande mobilité à des employés qui se déplacent partout dans le monde, pour recruter de nouveaux joueurs par exemple.

Flexibilité

La flexibilité du paiement à l’usage est également évoquée. « Il est difficile de connaître à l’avance les besoins de l’entreprise. Office 365 nous donne une grande agilité sans nécessiter de coûts énormes d’infrastructure au départ.

Le PSG avait aussi besoin d’une plus grande flexibilité face aux changements rapides de personnels qui peuvent survenir, « comme cela a été le cas à Noël », rappelle Arnaud Dupleix, Directeur informatique du PSG, en référence au remplacement de l’entraîneur Antoine Kombouaré par l’italien Carlos Ancelotti. Le club peut également être amené à embaucher jusqu’à 50 personnes d’un coup pour l’organisation d’un événement sportif. L’informatique à la demande répondait à cette problématique.

Nouvelles fonctionnalités

Beaucoup des raisons invoquées par les responsables informatiques sont essentiellement des avantages liés au cloud computing. Mais ceux-ci n’oublient pas les bénéfices en termes de fonctionnalités. « Si nous sommes allés vers Office 365, c’est pour utiliser à très court terme Lync et Sharepoint », indique Arnaud Dupleix, DSI du PSG.

Arte s’est pour le moment contenté de déployer la solution de communication unifiée sur un périmètre pilote. « L’outil est très puissant mais pose des problèmes d’usage auxquels nous n’avons pas encore de réponse », explique Robert Eusèbe. « Est-ce que par exemple un utilisateur doit toujours indiquer sa présence ? Est-ce que la hiérarchie peut l’imposer ? », interroge-t-il. Tous les outils d’Office 365 ne semblent pas s’intégrer à la même vitesse.

Plus d’informations : Office 365
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Grandir, se développer et piloter la croissance sont des enjeux majeurs pour les PME qui doivent sécuriser le quotidien pour s’engager vers demain. Découvrez, dans ce Guide infographique, les différents leviers qui vous permettront de consolider durablement votre développement.

Cloud - Par Guillaume Rameaux - Publié le 26 janvier 2012

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT