> Tech > Principes de base de DFS et de DFSR

Principes de base de DFS et de DFSR

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

DFS est un utilitaire qui place des noms UNC (Universal Naming Convention) dans une hiérarchie de dossiers, sous les noms de votre choix. Par exemple, vous pouvez prendre une collection de shares comme \\flaserver\reports, \\tx-server4\reports, et \\caserver2\reports, et créer un namespace à partir de là.
Principes de base de DFS et de DFSR

/>
Un namespace est une arborescence virtuelle de dossiers qui commence par \\ServerOrDomainName\RootName. Dans notre exemple, le namespace aurait un dossier de niveau supérieur nommé Reports et trois sous-dossiers : Florida, Texas et California. Grâce à DFS, un employé recherchant les rapports du Texas se connecterait simplement à \\domain\reports et cliquerait sur le dossier Texas, au lieu de se demander dans quel serveur réside le partage.

Vous pouvez aussi utiliser DFS pour faciliter l’accès aux données en les groupant sous un nom UNC commun, indépendamment du serveur où elles résident. DFS effectue ce groupage quand vous associez un dossier DFS à de multiples partage réseau (aussi appelés link targets) disséminés en différents endroits. Comme DFS tient compte du site d’AD (Active Directory), un client Windows XP ou Windows 2000 accédant à un dossier DFS tentera de trouver le link target le plus proche – un processus que Microsoft appelle scénario de distribution de données.

Pour que le scénario de distribution des données se déroule bien, les utilisateurs doivent voir les mêmes fichiers quel que soit le link target auquel ils sont connectés. Par conséquent, tous les partages réseaux auxquels un dossier est associé doivent contenir des données identiques. DFSR est un moteur de réplication multimaître utilisé pour distribuer des copies de données sur les serveurs multiples.

Il peut fonctionner avec ou sans DFS Namespaces, mais on l’utilise généralement pour s’assurer que chaque membre d’un ensemble de serveurs – un ensemble de répliques – contient des données identiques et que la réplication est rapide et économe en bande passante. Ses nombreuses fonctions, dont la gestion de bande passante, la planification de la réplication, et un algorithme de compression innovant, diminuent considérablement la quantité de bande passante réseau nécessaire pour que les données restent synchronisées sur le réseau.

Selon Microsoft, DFSR améliore jusqu’à 300 % la vitesse d’une réplication de gros fichiers et réduit de 40 % le temps administratif consacré à gérer l’ensemble de réplication.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010