> Tech > Prise en charge des instances multiples

Prise en charge des instances multiples

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Toutes les éditions de SQL Server 2000 prennent en charge les instances multiples. Il est donc possible d'exécuter simultanément plusieurs instances distinctes de SQL Server sur le même ordinateur. Cette fonctionnalité est très utile pour consolider les environnements de production, mais ce n'est pas à  ce niveau que ces avantages

Prise en charge des instances multiples

sont méconnus, mais plutôt
dans les environnements de développement et de test. Si
votre organisation gère de multiples projets de développement
et si plusieurs équipes ont besoin de leur propre environnement
pour faire évoluer et créer leurs applications,
SQL Server 2000 peut héberger plusieurs projets sur une
même machine, tout en laissant aux équipes la liberté dont
elles disposeraient si elles avaient chacune leur ordinateur.
De même, les environnements de test, en particulier ceux
employés pour les tests fonctionnels, bénéficient de la même
possibilité de partage des ressources. En fonction de la capacité
du matériel et de la mémoire de votre système, du processeur
et des besoins de stockage, ce type de consolidation
peut ne pas être pratique. Toutefois, ne sous-estimez pas les
économies potentielles pour votre budget d’une élimination
d’un ou de plusieurs serveurs et des licences de système
d’exploitation correspondantes.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010