> Mobilité > ProtonMail victime de son succès

ProtonMail victime de son succès

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 04 juin 2014
email

En seulement trois jours, le webmail sécurisé a été surchargé par l'afflux de bêta-testeurs.

ProtonMail victime de son succès

Créé par des ingénieurs du CERN et du MIT, ProtonMail est un service de messagerie cryptée qui garantit à ses utilisateurs un respect total de leur anonymat et de la confidentialité de leurs échanges électroniques. Le 16 mai dernier, une phase de bêta publique était lancée afin de permettre à tout un chacun de tester cette nouvelle solution hébergée en Suisse.

Il fallait toutefois être rapide puisque le 19 mai, les équipes de ProtonMail était obligées de suspendre les ouvertures de comptes, la capacité maximale des serveurs ayant été atteinte. « Nous pensions avoir suffisamment de ressources pour supporter un mois d’inscriptions. Nous n’avions jamais imaginé que la limite serait atteinte en 60 heures », a-t-elle réagit sur son blog.

Seule l’adresse de messagerie peut aujourd’hui être réservée, en attendant le provisionnement de nouvelles machines capables d’accueillir davantage d’utilisateurs. ProtonMail affirme avoir déjà doublé la capacité initiale de son infrastructure et commence à inscrire peu à peu les personnes sur liste d’attente.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Mobilité - Par Guillaume Rameaux - Publié le 04 juin 2014