> Tech > La puissance de l’éditeur LPEX

La puissance de l’éditeur LPEX

Tech - Par iTPro - Publié le 09 octobre 2012
email

Nous venons de voir quelques fonctionnalités intéressantes de RDP, mais son plus grand intérêt réside dans la puissance de son éditeur LPEX, successeur de SEU.

La puissance de l’éditeur LPEX

Parmi les nombreuses possibilités de cet éditeur, je citerai tout d’abord l’affichage jusqu’à 50 lignes de source sans paginer, soit 2 à 3 fois plus qu’avec SEU, la colorisation du code qui permet de distinguer rapidement, entre autres, les lignes en commentaires, et une prise en main extrêmement rapide, aussi bien par les nouveaux développeurs que par les plus anciens, les commandes SEU étant opérationnelles. L’éditeur autorise l’ouverture simultanée de plusieurs sources et les opérations de copier-coller entre sources. Il est également possible d’ouvrir de multiples vues en édition sur un même membre source, afin de pouvoir travailler à des endroits différents, un CTRL-S permettant de sauvegarder en une seule opération les modifications apportées dans les différentes vues. Dans le même esprit notons la possibilité d’annuler/rétablir ses modifications, de façon illimitée, même après sauvegarde.

Vous ne quitterez plus RDP après avoir testé la « Vue Structure », les assistants de saisie et l’intégration directe des messages de compilation dans le code source. Quelques détails : la « Vue Structure » d’un programme permet d’afficher, dans une fenêtre à part du code source, les références croisées de ce programme, c’est-à-dire la liste des fichiers, des zones (avec leur type et leur longueur), des sous-routines, des procédures, des paramètres et des clés ainsi que les numéros de ligne où il sont déclarés, utilisés et modifiés. La figure 1 en donne un exemple. Un simple clic sur un élément de la « Vue Structure » positionne le curseur sur l’élément correspondant dans le code en édition.

(((IMG5729)))
Figure 1

Les assistants de saisie permettent de faire de la complétion de code : dans un membre source de type RPGLE, saisissez le signe % puis faites CTRL-Espace et vous verrez apparaître toutes les fonctions intégrées du RPG IV avec leur syntaxe respective. Si vous saisissez EXFMT CHX puis faîtes CTRL-Espace vous obtiendrez la liste de tous les formats dont le nom commence par CHX comme illustré dans la figure 2. Cela permet de coder plus vite, de limiter les erreurs de frappe et de pouvoir enfin utiliser des noms longs.

(((IMG5730)))
Figure 2

Une autre fonctionnalité permettant de gagner beaucoup de temps est de pouvoir lancer une compilation juste en cliquant sur une icône et d’intégrer dans la vue en édition les messages de compilation comme dans l’exemple de la figure 3.

(((IMG5731)))
Figure 3

Je terminerai cette section avec quelques autres possibilités intéressantes : le filtrage sur n’importe quelle chaîne de caractères, l’affichage des imbrications des blocs de contrôle, une aide en ligne dépendante du langage, la conversion des sources RPGLE en format libre, l’auto-indentation et la possibilité de se créer ses propres modèles de code afin d’améliorer la qualité et la compréhension des programmes et de standardiser les développements.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 09 octobre 2012