> Tech > Quel avenir pour la virtualisation ?

Quel avenir pour la virtualisation ?

Tech - Par iTPro - Publié le 16 août 2011
email


La technologie de la plateforme que l’on avait coutume d’appeler « l’AS/400 » n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était en 1988. Même si les fondements de base ont été conservés (espace adressable unique, système d’exploitation indépendant du matériel, conception basée objet …), les principales

Quel avenir pour la virtualisation ?

fonctions qui ont fait sa force sont toujours au rendez-vous (disponibilité, fiabilité, simplicité, portabilité des anciennes applications, …), l’architecture a su évoluer pour être toujours à la pointe de la technologie. Cette transition s’est réalisée en « douceur », malheureusement, elle est passée inaperçue pour une grande majorité des administrateurs de système, qui découvrent aujourd’hui l’étendue des … fonctionnalités qui leurs sont offertes.

L’avenir passe désormais par la gamme unifiée Power Systems, l’environnement IBM i va bénéficier du dynamisme d’AIX et de Linux lié à l’extrême concurrence rencontrée dans le monde UNIX.

Quelles nouvelles fonctionnalités de virtualisation nous réserve donc l’avenir ?

 Il est difficile d’avoir une vue à moyen terme, tant la technologie dans ce domaine évolue rapidement, mais cela n’est un secret pour personne, la virtualisation n’en est qu’à ses débuts, nous voyons déjà plusieurs solutions de virtualisation du poste de travail, et nous risquons de voir débarquer sur nos serveurs dans les mois et années à venir, beaucoup de nouvelles fonctionnalités dont on n’imaginait même pas l’existence dans nos rêves les plus fous !

Ce que l’on sait actuellement, par ce qu’IBM appelle pudiquement les « Statement of Direction », c'est-à-dire les directions technologiques souhaitées par le Management d’IBM mais qui peuvent être abandonnées si les résultats attendus ne sont pas probants, c’est qu’IBM i va également bénéficier des nouvelles fonctions de virtualisation implémentées sur la famille Power Systems.

L’avenir proche nous réserve entre autres, le Live Partition Mobility, l’Active Memory Sharing et l’External Virtual Tape avec Déduplication. Le premier est déjà disponible sur AIX et devrait l’être sur IBM i dès cette année, il permet de déplacer un environnement actif vers un autre serveur sans arrêter l’activité de la production.

Le second devrait permettre de partager dynamiquement la mémoire entre les différentes partitions d’un serveur. Dans les deux cas, l’utilisation de VIOS sera obligatoire pour implémenter ces fonctions. Quant au dernier, il concerne les techniques de sauvegarde à compression intelligente permettant d’éliminer les données redondantes pour réduire les besoins en stockage. Qui a dit que le système d’exploitation IBM i était ringard ? Certainement ceux qui ne le connaissent pas.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 16 août 2011