> Tech > Quelques exemples concrets d’utilisation

Quelques exemples concrets d’utilisation

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Je vous propose de vous familiariser avec la notion des « custom members » autour de 2 utilisations originales.

Scénario 1 : Comment associer une couleur à  un membre d'une dimension pour tous les cubes utilisant cette dimension?

Revenons aux cas des applications comptables ou financières. Dans les tableaux de

bord générés ou en mode d’analyse
interactive, il est souvent demandé de faire apparaître les
lignes se rapportant à  certains membres dans une certaine
couleur afin de les différencier des autres.

Par exemple, il s’agirait de faire apparaître les lignes des
comptes consolidés en vert. Bien entendu, vous pouvez réaliser
cette coloration côté client, mais il peut
être très pratique de le gérer directement
côté serveur.

Votre coloration sera ainsi disponible
pour les rapports générés comme pour l’analyse
interactive (Sous réserve bien sûr que
l’outil que vous utilisez gère la coloration
côté serveur, fonctionnalité très sympathique
de MS Analysis Services.)

Maintenant que le décor est planté, passons
à  la pratique. Je vous propose d’utiliser
la base exemple FoodMart 2000 qui a l’avantage d’être installée
par défaut avec MS Analysis Services.

Nous allons ici nous focaliser sur la dimension Account
(utilisée notamment dans le cube Budget).

Pour créer des custom members, il
convient d’ajouter des colonnes dans la
table de dimension relationnelle : une
première colonne contenant la définition
du membre calculé, une seconde
colonne contenant les options de formatage
du membre calculé.

Ouvrez la base access Foodmart
2000.mdb qui fait office de source à  la
base MS OLAP FoodMart 2000 et éditez
la table Account afin d’y ajouter les colonnes
nécessaires. Ce fichier se trouve
par défaut dans le répertoire Sample
du répertoire d’installation de MS
Analysis Services (Program Files/Microsoft
Analysis Services/)

Voir Schéma 0 : Modification de la
structure de la Table Account
Il suffit d’y ajouter la colonne Options, car la table
Account contient déjà  une colonne pour stocker les
« Custom Members ». Sauvegardez vos modifications et ouvrer
la table afin d’afficher son contenu.

Effectuez les modifications suivantes : (Voir Tableau 1)

Nous ajoutons une définition de calcul pour les comptes
Assets et Liabilities. Le premier est une simple constante
(toute syntaxe MDX renvoyant un élément numérique
(tuple) ou textuel est valable). Le second renvoie du texte.
Vous pouvez constater que nous avons spécifié de formater
le résultat calcul associé à  Assets en pourcentage.

Focalisons-nous à  présent sur le compte Gross Sales,
comme vous avez pu le constater ce compte contenait déjà 
un Custom Member. La définition du calcul utilise la fonction
LookUpCube, qui permet d’aller chercher une valeur au sein
d’un autre cube. Cette fonction peut avantageusement être
remplacée par un cube virtuel en terme de performance,
mais s’avère tout à  fait redoutable lorsqu’elle est utilisée au
sein d’un « custom member ».

Rappelez-vous en effet qu’ici le calcul est associé à  une
dimension. De ce fait, dans chaque cube utilisant la dimension
Account, le compte Gross Sales ira récupérer sa valeur
au sein du cube Sales.

Sur le membre Gross Sales, nous avons ajouté une option
de formatage utilisant la fonction RGB. Cette fonction
possède 3 arguments numériques pour chaque constante
Rouge, Verte et Bleue. Ici encore l’intérêt réside dans le fait
que pour tous les cubes utilisant la dimension Account, le
fond des cellules associées au compte Gross Sales sera vert.
La beauté du design venant du fait que le calcul et les options
de formatage seront stockés à  un seul endroit au lieu d’être
recopiés n fois à  même les différents cubes.

Voir Schéma 1 : Table Account après modification

Sauvegardez vos modifications au sein de la table
Account puis fermer MS Access.

Revenez à  Analysis Manager. Editez la dimension
Account, dans l’onglet des propriétés avancées, vérifiez que
l’option Custom Member et Custom Member Options sont
activées. L’option Custom Member doit pointer sur le champ
Custom Members et l’option Custom Member Options sur le
champ Options de la table Account.

Voir Schéma 2 : Configuration des options sur les Custom
Members dans l’éditeur de dimension

Enregistrez vos modifications.

Traitez (process) la dimension Account de manière incrémentielle
puis ouvrez le cube Budget pour afficher les
données.

Vous devriez obtenir un écran similaire au schéma 3 (Voir
Schéma 3: Affichage du résultat)

Scénario 2 : Le Concept de
Dimension Technique ou
comment éviter de multiplier
inutilement les membres calculés
?

Ce scénario est basé sur
une technique que nous utilisons
très fréquemment lors de la réalisation de projets décisionnels
avec MS Analysis Services.

Nous allons ici illustrer l’utilisation des « custom members
» au sein d’une dimension technique. Une dimension
technique est en fait une dimension conçue uniquement
pour faciliter l’analyse des données par l’utilisateur, en général
elle ne contient rien d’autre que des membres calculés.

L’idée est simple, nous allons créer une dimension qui
contiendra deux membres : PER et YTD. Cette dimension
permettra à  l’utilisateur d’afficher dynamiquement ses calculs
en périodique (PER) ou en cumul depuis le début de
l’année (YTD). Cette façon de procéder permet d’obtenir un
cube plus facile à  utiliser et plus lisible pour l’utilisateur final.
Cette approche permet également au concepteur du cube
d’éviter de dupliquer inutilement les calculs. En effet, imaginez
un cube qui contiendrait 3 mesures (Coût, Profit, Chiffre
D’affaire). Dans ce cas, sans la dimension technique nous devrions
créer pas moins de 3 membres calculés si l’utilisateur
voulait afficher ces mesures en cumul début de période
(Coût YTD, Profit YTD, CA YTD). Je vous laisse imaginer la
suite si l’utilisateur souhaite également obtenir des
moyennes glissantes sur chacune des mesures…

Vous comprenez donc naturellement que la dimension
technique s’avère être une alliée de choix dans ce genre de
situation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010