> Tech > Recruter

Recruter

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Robert S. Tipton - Mis en ligne le 21/04/2005 - Publié en Juin 2004

Les leaders sont jugés par la réussite des équipes qu'ils dirigent

Pour un bon leader IT, rien n'est plus important que sa capacité à  bien recruter, à  constituer de belles équipes et à  les guider dans leurs missions. En tant que leaders, vous serez plus souvent jugés d'après la réussite de vos équipes que sur votre propre ouvrage ...Pour avoir toutes les chances de réussir, vous devez vous entourer de la bonne combinaison de talents et de personnalités. Si vous avez la chance de constituer vous-même les équipes avec lesquelles vous travaillez, c'est superbe ! Malheureusement, d'après mon expérience, la plupart des leaders IT héritent de la plus grande partie des membres de leurs équipes, parfois de la totalité. Il est donc peu probable que vous ayez la chance de recruter les vôtres en partant de zéro. J'ai eu cette chance une fois mais, pour cela, j'ai dû créer ma propre affaire ! Dans tous les autres cas, j'ai rejoint un service ou une organisation dont le personnel était déjà  en place.
De plus, vous vous trouverez parfois à  la tête d'équipes dont vous ne maîtrisez pas la constitution. Si vous êtes le CIO (chief information officer) ou le vice-président d'IT, vous participerez très probablement comme leader d'un comité chargé d'établir la priorité des projets IT et de les financer. Souvent appelés comités de pilotage, ces groupes sont composés de cadres supérieurs venant de divers services, et des principaux acteurs financiers. Vous pouvez aussi jouer un rôle de leadership dans diverses opérations ou groupes ou comités chargés de définir la politique. A ce titre, vous dirigerez parfois des équipes que vous n'avez pas constituées et sur lesquelles vous avez peu ou pas de responsabilité de management direct.
Cet article s'intéresse aux trois principales activités liées aux équipes : recruter, rassembler et diriger. Nous examinerons mes trois règles éprouvées sur le recrutement, quelques points importants concernant la constitution des équipes, puis divers aspects touchant à  la direction ou à  la conduite, y compris des informations sur la dynamique de groupe et les types de groupes.

Recruter

Au fil des ans, j’ai recruté plus de 2000
personnes. Vous imaginez donc le
nombre de CV que j’ai lus et les entretiens que j’ai conduits ! J’en ai tiré quelques règles de recrutement
éprouvées.
Je ne vais pas vous ennuyer avec les détails associés aux
activités normales de la DRH. Bien sûr, vous devez vérifier les
références. Bien sûr, des contrôles d’environnement deviennent
une exigence en recrutement (casier judiciaire, tests
sanguins, par exemple). Je suppose que vous et votre entreprise
prenez toutes les précautions à  cet égard. J’aimerais me
concentrer sur le recrutement de la « personne adéquate »
pour votre équipe.
J’ai mis au point trois règles de recrutement:

  • Règle Un : Recruter des gens exceptionnels.


    Autrement dit, je recrute des gens qui excellent dans une
    certaine discipline : plongée sous-marine, piano, escalade,
    chant, entraînement d’équipe sportive – peu importe. Je
    veux simplement qu’ils aient excellé dans une certaine activité
    au cours de leur vie. Les gens exceptionnels connaissent
    la valeur de l’engagement, du travail intensif et de la responsabilité
    personnelle. Pour être vraiment bon dans un domaine,
    il faut savoir faire des compromis et des choix.
    Recherchez de fortes qualités chez les candidats.

  • Règle Deux : Vous devez être meilleur dans ce que vous
    faites que je ne suis dans ce que vous faites.

    Cette règle peut sembler un objectif étrange pour un leader
    : après tout, les leaders ne sont-ils pas supposés être les
    experts ? J’ai une autre opinion sur ce point : je ne veux jamais
    avoir l’impression que je dois faire le travail de quelqu’un
    à  sa place. J’ai à  peine le temps de faire le mien ! De
    plus, l’un des plus grands besoins (sinon le plus grand) humains
    est celui de l’acceptation et de l’appartenance. Si un
    leader essaie toujours de faire le travail d’une autre personne,
    il supprime le besoin d’appartenance de celle-ci. Je
    connais mes limites, aussi pourquoi devrais-je recruter des
    gens encore plus limités que moi ? Ca n’a pas de sens. Je recrute
    donc des gens qui font leur travail mieux que je ne
    pourrais le faire, de sorte que la qualité globale de l’équipe
    augmente de façon exponentielle. Dans le genre : 1+1=3,
    2+2=5, et ainsi de suite.

  • Règle Trois : Pas de jérémiades.

    C’est peut-être la règle la plus importante de toutes !
    Peut-être est-ce parce que, avec mon épouse, nous élevons
    quatre enfants, mais j’entends suffisamment de jérémiades
    hors du bureau. Je n’ai simplement pas de temps pour les doléances,
    le positionnement, la politique et tout autre bruit
    inutile venant de mes collègues
    de travail. Pour moi, les jérémiades
    sont un motif de renvoi
    immédiat ! Après tout, les professionnels
    ne sont-ils pas censés
    être adultes, capables de
    guérir les blessures du passé et
    d’assumer la responsabilité de
    leurs propres existences ? Oh,
    pardon, j’ai un peu rêvé pendant
    quelques secondes : !

Malheureusement, j’ai vu des corrélation fâcheuses entre
le contexte culturel, les années d’expérience, la formation ou
l’intelligence de quelqu’un et sa tendance à  se plaindre. Trop
souvent, quand quelqu’un est très bien éduqué, qu’il sort
d’une excellente école et que son CV est impressionnant,
plus il se plaint. Prima donnas, restez loin de moi et de mon
service ! J’ai besoin de quelqu’un capable de ramer vigoureusement
avec moi. Je préfère avoir une personne ayant l’esprit
d’équipe et beaucoup de potentiel, que des prima donnas
qui croient être la source de ce qui est bon et correct.
J’ai recruté quelques membres brillants et fort diplômés
que je ne pouvais pas supporter. J’ai laissé leurs pedigrees
supplanter mes trois règles alors que je cherchais à  recruter
la bonne personne. Je pense que cela se produit chez les
consultants en management, bien trop souvent. Vérifiez le
diplôme et la grande école ou l’université, intéressez-vous
aux employeurs antérieurs – mais n’oubliez pas de vous intéresser
aussi à  l’humilité, à  l’humanité et à  la motivation.
Inévitablement, les superstars font tourner le monde autour
d’elles-mêmes, au point de faire éclater l’équipe par la même
occasion.
Ne vous laissez pas aller à  ignorer mes trois règles de recrutement!
En tant que directeur du service, vous devez vraiment
pourvoir le poste de l’exploitation de nuit et les candidats
ne répondent pas à  votre niveau de standards habituels,
donc vous vous contentez de quelqu’un (cela arrive d’autant
plus souvent que le marché du travail est tendu). J’ai fait cela
une fois avec un opérateur de nuit, pour découvrir qu’il se livrait
à  un trafic de drogue parallèle, faisant les livraisons et
collectant l’argent pendant toute la nuit au lieu de s’occuper
du traitement batch. Quelques rapports manquants,
quelques sauvegardes retardées, un peu d’interruption au
petit matin avant que la session batch ne se termine,
quelques espaces vierges dans les journaux écrits – cela a de-mandé un certain temps mais nous avons pu finalement rassembler
suffisamment de preuves pour instruire le procès.
(Ce n’est pas si souvent que l’on a l’occasion de voir un employé
monter menotté dans une voiture de police.)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010