> Tech > Redirection du trafic

Redirection du trafic

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Un équilibreur de charge dispose de plusieurs méthodes pour rediriger le trafic du client vers le serveur choisi : la méthode MAT ou traduction d'adresses MAC (media access control), la traduction d'adresses de réseau (NAT) ou, pour la liaison différée, un mécanisme de passerelle TCP. Examinons comment les équilibreurs de

charge utilisent chaque méthode pour rediriger le trafic.

MAT. Un équilibreur de charge faisant appel à  cette méthode exige que chaque serveur
Web utilise l’adresse IPV de l’équilibreur de charge comme adresse d’interface
de retour, en plus de l’adresse IP physique du serveur Web. Lorsqu’il reçoit un
paquet d’un client et qu’il sélectionne un serveur, l’équilibreur de charge remplace
l’adresse MAC de destination dans le paquet du client par l’adresse MAC du serveur
choisi et envoie le paquet au serveur.
Le paquet contient l’adresse IP du client. Aussi, pour pouvoir répondre directement
au client, le serveur utilise l’adresse IP originale de ce dernier comme adresse
IP de destination.

Mais il utilise l’adresse IPV de l’équilibreur de charge comme adresse IP source,
comme si le trafic vers le client venait de l’équilibreur de charge. Ainsi, le
paquet suivant du client va vers l’équilibreur de charge plutôt que vers le serveur
ayant répondu au client.

NAT. Avec la méthode NAT, un équilibreur de charge remplace l’adresse de destination
d’un paquet reçu d’un client (c’est-à -dire l’adresse IPV de l’équilibreur de charge)
par l’adresse IP du serveur choisi et l’adresse IP source par l’adresse IPV de
l’équilibreur de charge avant que celui-ci ne redirige le paquet vers le serveur
choisi. Lorsqu’il redirige un paquet de serveur vers le client, l’équilibreur
de charge remplace l’adresse IP de destination par l’adresse IP du client et l’adresse
IP source par l’adresse IPV de l’équilibreur de charge.

Cette méthode cache les adresses IP des serveurs Web aux clients.

Ainsi ces derniers peuvent utiliser n’importe quelle adresse IP, y compris les
adresses privées. Ils n’ont pas besoin de se connecter directement à  l’équilibreur
de charge (c’est-à -dire d’utiliser le même segment de LAN) tant que les serveurs
et l’équilibreur de charge peuvent s’atteindre grâce à  un protocole de routage
statique ou de routage de réseau.
Passerelle TCP. Pour la liaison immédiate les équilibreurs de charge peuvent utiliser
la méthode MAT ou NAT pour rediriger le trafic des couches 2 et 3.

Mais pour la liaison différée, ils doivent rediriger le trafic de la couche TCP
et au-dessus. Pour la liaison différée, l’équilibreur de charge et le client établissent
une connexion TCP, pour permettre à  l’équilibreur de charge de recevoir des données
applicatives avant de sélectionner un serveur. Puis il établit une connexion TCP
avec le serveur choisi et lui transmet la requête client grâce à  cette connexion.
L’équilibreur de charge transmet ensuite la réponse au client, toujours par la
connexion TCP établie entre eux.

Cette fonction porte le nom de passerelle TCP. Resonate la met en oeuvre dans son
logiciel d’équilibre des charges, grâce à  un agent sur le serveur qui permet une
connexion TCP directe entre le client et le serveur faisant office d’équilibreur
de charge.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010