> Tech > Redirection : mettre un bandeau sur les yeux de l’OS

Redirection : mettre un bandeau sur les yeux de l’OS

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

J’ai réuni mes collègues i5/OS et, plus nous parlions, plus il nous semblait évident qu’un récepteur de journal (local ou distant) oublie ses origines dès lors qu’il a été écrit sur un support de sauvegarde, comme une bande ou un fichier save. Ce n’est qu’au moment de la restauration que

Redirection : mettre un bandeau sur les yeux de l’OS

le récepteur de journal sauvegardé essaie de s’associer à un vrai journal, et il importe peu que ce journal cible soit local ou distant. C’est le secret qui nous a aidés à aborder ce sujet.

Bien que journaux et récepteurs de journaux n’acceptent pas de s’associer à n’importe quoi et exigent des règles strictes dès qu’il s’agit de les renommer ou de les déplacer, de telles règles sont fondées sur une association de noms sous-jacente entre le récepteur de journal et le journal correspondant. Par conséquent, quand nous avons pu trouver un endroit pour placer un journal portant le même nom sur la cible (y compris dans quelle bibliothèque il réside) que le journal source à partir duquel le récepteur distant avait été produit, le problème était réglé. Pour accomplir ce placement du journal cible et, ce faisant, placer un bandeau sur les yeux du système d’exploitation, il nous fallait créer très soigneusement la structure de bibliothèques côté cible.

La figure 2 montre trois bibliothèques : la bibliothèque source sur la machine de production hébergeant le journal local, la bibliothèque redirigée sur la machine cible hébergeant le journal distant, et une bibliothèque source en double sur la machine hébergeant un journal local.

Comme le récepteur de journal distant est tout disposé à trouver et à s’associer à un journal dont le nom et la bibliothèque environnante correspondent à la bibliothèque d’où le journal distant a été initialement cloné (c’est-à-dire, la bibliothèque source sur la machine de production), ce récepteur de journal sauvegardé effectue une recherche de nom au moment de la restauration sur le côté cible. Il recherche un journal portant exactement le même nom, hébergé dans exactement la même bibliothèque que celle du source. Grâce à cette fine stratégie de nommage, nous pouvons mystifier le système d’exploitation pour l’amener à restaurer notre récepteur de journal distant sauvegardé et à le traiter comme un récepteur de journal local.

Une fois la bibliothèque de redirection en place, nous allons sauvegarder périodiquement une copie du récepteur de journal distant dans un fichier save, puis restaurer immédiatement cette image sauvegardée, produisant ainsi un récepteur de journal local. La figure 3A montre un exemple de commande CL qui sauvegarde une copie du récepteur de journal distant (résidant dans la bibliothèque redirigée) vers un fichier save. La figure 3B montre une commande CL correspondante servant à restaurer le récepteur distant sauvegardé et à le pointer vers la bibliothèque source dupliquée. Dans notre exemple, RDIRLIB est la bibliothèque redirigée hébergeant le récepteur de journal distant et SRCLIB est la bibliothèque hébergeant le journal local sur la machine cible.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010