> Tech > Règles en matière de pool client/serveur

Règles en matière de pool client/serveur

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Avant de s'engager résolument dans le connection pooling, il faut bien réfléchir au genre d'application qui bénéficiera de la gestion des connexions. En effet, ce n'est pas le cas de toutes les applications. Les applications client/ serveur utilisent des pooled connections, mais l'instance spécifique de l'application client est la seule

bénéficiaire.
Cela parce que chaque application
s’exécute dans un processus
unique, et donc chaque application
client obtient son propre pool. Des copies
ou instances multiples de la même
application Windows Forms ne partagent
pas le même pool. Toutefois,
quand l’application établit des
connexions multiples (comme c’est
souvent le cas), le .NET Data Provider
gère toutes les connexions dans un
pool commun.
Dans le cas d’applications client/
serveur qui doivent gérer de plus près
le SGBD côté serveur, le pool peut
constituer davantage un handicap
qu’une aide. Dans de tels cas, vous souhaiterez
parfois la fonctionnalité d’une
connexion comme neuve chaque fois
que vous utilisez la méthode Open et
l’assurance que la connexion se ferme
réellement quand vous utilisez la méthode
Close. A l’inverse, si l’application
établit et interrompt des connexions de
manière répétitive, la chaîne de
connexion reste inchangée et vous
n’utilisez pas de transactions, le .NET
Data Provider créera un pool pour
votre connexion. Il s’en suit que l’application
réutilisera votre pooled connection
dès que possible et l’application
s’exécutera plus rapidement parce que
la connexion ne sera pas réouverte et
fermée à  répétition.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010