> Tech > Réorganiser la base de données BRMS

Réorganiser la base de données BRMS

Tech - Par iTPro - Publié le 26 août 2013
email

Lors de l’exécution de la commande STRMNTBRM, vous devez changer le paramètre base de données Reorganize BRMS à *YES.

Réorganiser la base de données BRMS

Cela réduit nettement la taille des fichiers de données BRMS et rend votre sauvegarde plus performante. Pendant que vous réorganisez les fichiers de données BRMS, assurez-vous qu’il n’y a pas d’activité BRMS.

Sauvegarder le détail au niveau des membres

En spécifiant *YES ou *MBR sur l’attribut Retain Object Detail de vos sauvegardes BRMS, vous risquez d’allonger beaucoup vos temps de sauvegarde. En effet, l’opération de sauvegarde BRMS consacrera une bonne partie de ce temps à extraire les champs member size et member text de l’historique de sauvegarde BRMS. Si vous n’avez pas besoin des détails de member size et member text, vous pouvez réduire vos temps de sauvegarde en spécifiant la commande suivante pour désactiver l’extraction de champs member size et member text:

QSYS/CALL PGM(QBRM/Q1AOLD) PARM(‘RTVEXTMBR’ ‘*NO’)

Comme seconde option, PARM peut être spécifié de la manière suivante :

•    *NO — désactiver l’extraction des détails de membres étendus
•    *YES — activer l’extraction des détails de membres étendus
•    *DISPLAY — afficher si les détails de membres étendus sont extraits

Lorsque vous désactivez l’extraction des champs member size et member text, vous pouvez quand même prendre connaissance des détails au niveau des membres lors de la restauration d’un membre individu. Mais, sur l’écran, pour la commande  WRKMEDIBRM (Work with Media Information), un blanc sera affiché pour member text et un « 0 » pour member size. Le texte de l’objet et la taille de l’objet continueront à apparaître.

Rapport des statistiques de sauvegarde

Avec IBM i 6.1, BRMS fournit un nouveau rapport des statistiques de sauvegarde que vous pouvez afficher ou imprimer. La commande PRTRPTBRM TYPE(*BKUSTAT) produit un rapport vous permettant d’analyser où le système passe beaucoup de temps pendant la sauvegarde.

Reprise pour des fichiers physiques et logiques

Une nette amélioration de la sauvegarde et reprise pour l’IBM i 6.1 est, à mes yeux, une importante bonification des performances de reprise que les utilisateurs attendaient depuis longtemps.

Quand il y a des fichiers physiques et des fichiers logiques dans différentes bibliothèques, le fichier physique doit être restauré en premier. Faute de quoi, le fichier logique ne se restaurera pas. Une seconde restauration, destinée aux fichiers logiques, est un véritable pensum et gaspillera une bonne partie de votre précieux temps de reprise. Cette situation de reprise est à présent corrigée avec l’IBM i 6.1. Si vous restaurez votre système avec Restore Menu Options 21, 22 ou 23, si vous utilisez la commande RSTLIB avec *NONSYS, *IBM ou *ALLUSR, ou si vous utilisez BRMS pour récupérer votre système, aucune étape supplémentaire n’est nécessaire ni aucun temps supplémentaire pour restaurer les fichiers logiques manqués.

À l’évidence, BRMS possède tout ce qu’il faut pour accélérer les sauvegardes et les reprises. Comme toujours en pareil cas, quand vous aurez mis en œuvre ces nouvelles options de performances de sauvegarde et de reprise, vous devrez bien sûr tester votre stratégie de reprise en utilisant toutes ces nouvelles fonctions.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 26 août 2013