> Tech > Réseaux IM (2)

Réseaux IM (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Ce modèle réduit la charge de travail de chaque ordinateur participant afin qu'un PC puisse participer à  de nombreuses discussions publiques en même temps, sans ralentir excessivement le serveur ou le client. Pour que ce modèle fonctionne, les serveurs d'un réseau IM particulier doivent rester synchronisés entre eux. S'ils se

désynchronisent
(ce qu’on appelle un
netsplit), ils doivent être capables de se
reconnecter et de régler les éventuels
problèmes résultants. Deux clients de
part et d’autre des réseaux échangeant
des messages pourraient être déconnectés
et reconnectés sans qu’aucun
d’eux ne sache que l’autre a peut-être
raté un ou plusieurs messages. Les intrus
provoqueront parfois des netsplits
et essaieront de profiter du processus
de reconnexion résultant. La manière
dont un réseau IM gère cette situation
indique la qualité du service.

Les serveurs suivent de près les
identités utilisateur parce que chaque
utilisateur doit être unique dans un réseau
IM donné. Les intrus tentent souvent
d’usurper l’identité online d’un
utilisateur (un procédé appelé name
hijacking, ou piratage du nom). Ils
peuvent ensuite se présenter comme
étant cet utilisateur, pour gagner la
confiance des autres utilisateurs trusted.
Si un intrus s’empare du nom d’un
opérateur de canal, il contrôle le canal. Une fois aux commandes, les intrus
font tout pour que l’opérateur légitime
ne revient pas dans le jeu, et ils déconnectent
quiconque les soupçonne ou
exprime des objections. Les intrus et
les opérateurs légitimes se livrent des
channel wars pour contrôler un canal.
Souvent, ces batailles sont automatisées
au moyen de programmes et de
scripts appelés war bots. Les bots, un
terme provenant du mot robot,
contiennent des routines conçues
pour réagir instantanément à  une
condition ou à  un défi connu. Ainsi, si
un bot détecte que l’opérateur légitime
met fin à  sa session de chat, le bot
peut essayer répétitivement de rejoindre
la liste en utilisant les références
de l’opérateur, en espérant
qu’un raté dans le canal lui permettra
de parvenir à  ses fins.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010