> Tech > RSE Tree View – le nouveau PDM

RSE Tree View – le nouveau PDM

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comment donc parvenir à  ce superbe éditeur ? Démarrez dans la perspective RSE (collection de vues et d'éditeurs), qui est le premier écran que l'on voit quand on démarre WDSc. Créez une connexion avec votre machine iSeries, en indiquant son nom d'hôte. Elargissez la connexion pour voir plusieurs zones fonctionnelles

à  utiliser
(ce que nous appelons des sous-systèmes).
Ce sont : iSeries Objects,
iSeries Commands, iSeries Jobs et
iSeries Files.
Pour éditer les membres source,
agrandissez iSeries Objects puis l’un
des filtres prédéfinis pour la liste de bibliothèques
ou les bibliothèques d’utilisateurs.
Ensuite, approfondissez en
agrandissant les bibliothèques et les fichiers.
A l’appui de ce que vous voyez,
vous pouvez utiliser la nouvelle rubrique
de menu Expand To sur une bibliothèque
ou créer un filtre persistant.
Il y a trois invites pour les filtres
dans iSeries Objects, pour vous permettre
de créer facilement un filtre de
bibliothèques, un filtre d’objets ou un
filtre de membres. Quand un filtre est
créé, il apparaît désormais dans la liste.
Lors de l’agrandissement, seules les bibliothèques,
objets ou membres obéissant
aux critères du filtre sont montrés.
Cela est identique à  WRKxxxPDM, sauf
que les critères de filtre sont nommés
pour en faciliter la réutilisation.
Quand on travaille avec des bibliothèques,
des objets et des membres
dans le RSE, on dispose de nombreuses
actions par clic droit pour renommer,
copier/coller, supprimer, déplacer,
modifier et travailler avec les
propriétés, entre autres choses. Vous
pouvez aussi, par glisser/déposer, copier
des membres entre des fichiers
sur le même serveur ou sur des serveurs
différents, ou même vers et à 
partir du PC local.
Lorsque vous travaillerez avec un
filtre de liste de bibliothèques, vous
pourrez désormais utiliser des actions
pour manipuler la liste de bibliothèques,
comme dans PDM. Il existe
aussi des wizards GUI permettant de
créer facilement de nouveaux éléments
: bibliothèques, fichiers et
membres. Si vous ne voyez pas une action
que vous aimeriez bien avoir,
créez votre propre action utilisateur en
utilisant les mêmes variables de substitution
que PDM accepte. Cependant,
contrairement à  PDM, les actions RSE
peuvent s’appliquer à  un domaine de
type d’objet ou d’attribut. Les partenaires
professionnels peuvent aussi
contribuer aux actions des menus par
l’intermédiaire de plug-ins. C’est déjà 
le cas de SoftLanding, MKS, Aldon et
ASC.
Au-delà  des objets iSeries, vous
pouvez créer des ensembles de commandes
facilitant l’exécution et le travail
avec vos jobs ou dossiers et fichiers
IFS, là  encore avec d’abondantes possibilités
de filtrage.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010