> Mobilité > Sauvegarde et restauration d’Exchange Server 2007 à  l’aide de DPM 2007

Sauvegarde et restauration d’Exchange Server 2007 à  l’aide de DPM 2007

Mobilité - Par Joachim Gomard - Publié le 24 juin 2010
email

L’objectif de ce dossier n’est pas de faire une présentation technique surarchitecture de messagerie.


Contenu complémentaire :

Exchange et la protection continue des données
Sauvegarde et restauration : 6 erreurs fréquentes

Sauvegarde et restauration d’Exchange Server 2007 à  l’aide de DPM 2007

2.1 Introduction
Data Protection Manager, appelé plus communément DPM s’intègre dans la gamme System Center de Microsoft. Il s’agit de la solution dédiée à la sauvegarde en continue de données. Dans sa version 2007, DPM prend en charge les dernières technologies de serveurs dont bien évidement Exchange 2007.

2.2 Installation
Pour effectuer l’installation vous devez utiliser un compte de domaine possédant des droits d’administrateur local. Cliquez sur le lien « Install Data Protection Manager » du popup lancé automatiquement lors de l’insertion du CD. L’assistant effectue un scan des pré-requis sur votre ordinateur. A noter qu’il faut 2 Go de RAM sous peine d’obtenir un avertissement lors de la vérification. Ceci n’empêche en aucun cas l’installation.

Ensuite, vous devez sélectionner les paramètres pour la base de données, si vous ne possédez pas de SQL Server 2005, DPM en installe un automatiquement. Le système demande le CD de Windows Server 2003 SP2 pour installer le service WDS et IIS si ce n’est pas fait. Ensuite, DPM installe SQL Server 2005 SP2. Voir Figure 2.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Global CISO Report 2021

Global CISO Report 2021

Les RSSI le disent, à l’heure des architectures Cloud-Natives, les approches traditionnelles en matière de sécurité des applications ne fonctionnent plus. Pourquoi l'automatisation de la sécurité des runtimes est essentielle pour le DevSecOps et la gestion des vulnérabilités ?

Mobilité - Par Joachim Gomard - Publié le 24 juin 2010