> Tech > Sauvegarder les nouveaux fichiers spoolés

Sauvegarder les nouveaux fichiers spoolés

Tech - Par Peter Levy - Publié le 09 janvier 2014
email

L'API QSRSAVO vous permet de sélectionner les fichiers spoolés à sauvegarder

Sauvegarder les nouveaux fichiers spoolés

Depuis l’époque du System/38, j’ai toujours voulu que l’OS soit capable de sauvegarder des fichiers spoolés. J’ai même défendu cette idée lors d’une session spéciale à une conférence COMMON. Visiblement, la plupart des participants ne m’ont pas pris au sérieux.

Je n’ai pas compris pourquoi, parce que, partout où j’ai travaillé, les utilisateurs considéraient les fichiers spoolés (particulièrement les rapports de fin de mois et de fin d’année) au moins aussi importants que la base de données. Pour s’en tenir à IBM, à cette époque, le meilleur moyen de sauvegarder des fichiers spoolés était de les imprimer. (Bien entendu, cela peut être fait en dehors de l’OS en copiant les fichiers spoolés dans des fichiers physiques ou des espaces utilisateur puis en sauvegardant ces fichiers, mais cette méthode a toujours relevé du bricolage et causé des ennuis lors de la restauration des fichiers dans d’autres systèmes dépourvus du logiciel requis.)

Quand Rochester a finalement fourni les moyens de sauvegarder des fichiers spoolés en i 5.4, j’ai procédé immédiatement aux changements nécessaires pour qu’un programme de sauvegarde puisse les inclure dans les sauvegardes quotidiennes et hebdomadaires. Imaginez ma contrariété quand j’ai constaté que le paramètre Spooled file data (SPLFDTA) n’existait sur aucune des commandes SAVCHGxxx. Heureusement, IBM donnait un moyen d’accomplir cette tâche avec l’API Save Object List (QSRSAVO).

Pour l’essentiel, elle reproduit les commandes Save Library (SAVLIB) et Save Object (SAVOBJ), mais elle a une autre fonction qui lui permet de sélectionner les fichiers spoolés à sauvegarder. Moyennant quoi, vous pouvez sauvegarder uniquement les fichiers spoolés qui ont été créés après une certaine date/heure. (Bien entendu, cela entraîne la question suivante : si je peux faire cela en ILE RPG, pourquoi IBM ne pourrait-elle pas le faire dans les commandes SAVCHGxxx ?)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Gestion des données Cloud

Guide de Gestion des données Cloud

Découvrez comment OuiCar utilise la solution New Relic sur AWS pour réduire le temps de dépannage lié aux problèmes de performance et améliorer de 40 % le temps de réponse en back-end. Avec la solution APM de New Relic sur AWS Marketplace, OuiCar bénéficie d'une vision complète de ses performances système pour tirer le meilleur profit de ses données Cloud.

Tech - Par Peter Levy - Publié le 09 janvier 2014

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT