> Tech > Sauvegarder WINS

Sauvegarder WINS

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous sauvegardez probablement déjà  votre base de données WINS dans le cadre de la sauvegarde réseau journalière, mais il serait bon d'avoir des sauvegardes supplémentaires des bases de données WINS. Les sauvegardes secondaires fournissent un atout supplémentaire à  des fins de reprise et peuvent aussi vous tirer d'affaire dans le

Sauvegarder WINS

cas où les
sauvegardes régulières seraient corrompues
ou inutilisables.

Par défaut, WINS sauvegarde sa base
de données toutes les 24 heures, mais
vous pouvez aussi lui ordonner d’effectuer
des sauvegardes supplémentaires
quand il est terminé (par exemple, par
un administrateur ou un utilitaire d’administration
de réseau). Dans la version
Win2K de type MMC (Microsoft
Management Console) de l’utilitaire de
gestion WINS, vous trouverez une option
Back up database during server
shutdown sur l’onglet General de la boîte de dialogue Properties du serveur
WINS. Pour avoir cette possibilité dans
NT, sélectionnez le serveur WINS, choisissez
Server, Configuration, cliquez sur
Advanced, et cochez la case Backup On
Termination, comme le montre la
figure 4. WINS sauvegarde alors sa base
de données (wins.mdb) et deux fichiers
associés (j500000xx.log et wins.pat).
Remarque importante à  propos de cette
option: Cette sauvegarde automatisée
ne se produit pas pendant la fermeture
du serveur, bien que le système mette fin
au service de la manière habituelle lors
de la fermeture.

Vous pouvez aussi effectuer des sauvegardes
WINS manuellement. Vous
pourriez sauvegarder votre serveur
WINS quotidiennement, mais à  moins
que le logiciel de sauvegarde ne prenne
en charge les fichiers ouverts – ce que ne
fait qu’un petit nombre de produits – vos
sauvegardes risquent de sauter la base de
données WINS. C’est pourquoi il faut sauvegarder la base de données WINS
pendant que WINS est arrêté. Si votre
programme de sauvegarde ne prend pas
en charge les fichiers ouverts, peut-être
devriez-vous exécuter un job de pré-sauvegarde
(un script, un fichier batch, par
exemple) qui arrête WINS et un job de
post-sauvegarde qui redémarre le service.
Si vous avez choisi l’option Backup
On Termination, le système sauvegardera
automatiquement la base de données
quand vous arrêterez le service.
Vous pouvez également arrêter WINS
puis employer un utilitaire de sauvegarde
ou une opération de copie de fichier
pour sauvegarder les trois fichiers
WINS importants – win.mdg, j500000
xx.log et wins.pat – dans un emplacement
de votre choix.

Si vous exécutez l’utilitaire de gestion
WINS à  partir du serveur que vous
êtes en train de sauvegarder, vous pouvez
aussi utiliser la fonction de sauvegarde
intégrée de la console de gestion
pour accomplir la sauvegarde. Dans la
version Win2K de l’utilitaire, l’option apparaît
sur le menu auquel vous accédez
en faisant un clic droit sur un nom de serveur
dans le panneau de gauche; dans la
version NT, l’option est proposée sur le
menu Mappings. Pour utiliser cette option,
vous devez activer le logging sur le
serveur WINS. Ne confondez pas cette
option de logging avec les options eventlogging
et advanced event-logging dont
j’ai parlé antérieurement – cette option
ne concerne pas la journalisation des
événements mais plutôt le fait que WINS
écrit, ou non, des transactions de bases
de données dans le fichier J50.log avant
de les appliquer à  la base de données.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010