> Tech > SCCM 2007 : Extension d’inventaire

SCCM 2007 : Extension d’inventaire

Tech - Par Mark Cochrane - Publié le 19 août 2010
email

System Center Configuration Manager 2007 (ConfigMgr) est une application permettant de gérer des configurations matérielles : - inventaire matériel, logiciel, de sécurité - télédistribution d’application, de correctifs, d’OS avec ou sans reformatage, en streaming, en multicast, avec Wakeon- Lan, etc.

 Bref, cette application permet entre autres d’effectuer des inventaires. Nous n’allons pas présenter en détail ici cette application1 mais plutôt nous concentrer sur l’inventaire. Un premier niveau d’inventaire est fourni par des mécanismes de découverte qui permettent d’obtenir la liste des machines présentes sur un réseau ou dans un Active Directory.

SCCM 2007 : Extension d’inventaire

 

Lorsque l’agent ConfigMgr est installé sur une machine, il recueille des informations et les envoie au serveur qui les enregistre dans sa base SQL. Près de 300 types de propriétés sont remontés, et certaines de ces propriétés peuvent remonter des centaines d’informations (par exemple, le type « Add/remove programs » remonte toute la liste des applications installées).

 

Etendre l’inventaire peut être envisagé de différentes façons selon l’endroit où se situe l’information à récupérer. Il est ainsi possible de souhaiter : – Créer un nouvel élément non encore découvert (provisionning) Par exemple, il est possible d’ajouter la liste des PC qui sont livrés et en stock avant qu’ils ne soient mis en production – Créer un élément d’un nouveau type

 

Par exemple, faire apparaître dans ConfigMgr la liste des téléphones de l’entreprise – Enrichir la découverte en interrogeant de nouvelles propriétés de l’Active Directory Par exemple, présenter dans ConfigMgr le bureau et l’étage associés à un utilisateur – Ajouter une information et l’associer à un poste

 

Par exemple, associer un numéro d’inventaire ou une référence de contrat de maintenance à un poste ou un serveur. – Demander à l’agent de collecter une information qui existe dans WMI mais n’est pas remontée Par exemple, le nombre de barrettes mémoire d’une machine (par défaut, seule la quantité totale est remontée).

 

Nous allons voir ensemble comment procéder à chacune de ces extensions. Attention. Les modifications apportées à la base sont présentées ici dans un but pédagogique. Elles ne sont pas toujours exhaustives, et surtout il ne faut jamais modifier la base directement. Non que ce soit techniquement impossible ni même compliqué, mais parce que par exemple supprimer directement un enregistrement dans une des tables de ConfigMgr avec SQL Studio peut paralyser certaines fonctions de votre serveur… Et dans ce cas, vous n’êtes plus supporté.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Cloud Hybride en 5 étapes de transition réussie

Guide de Cloud Hybride en 5 étapes de transition réussie

Comment migrer les applications, adapter les ressources à la demande, déployer les ressources pour les projets de télétravail et soutenir les stratégies de modernisation des applications ? Découvrez les cinq étapes pour préparer et réussir votre transition vers le Cloud Hybride.

Tech - Par Mark Cochrane - Publié le 19 août 2010