> Tech > Silverlight : un navigateur, un plugin et la facilité du framework.net

Silverlight : un navigateur, un plugin et la facilité du framework.net

Tech - Par iTPro - Publié le 01 juin 2011
email


Silverlight se présente sous la forme d'un "plugin" de petite taille qui est hébergé au sein du navigateur web. Il fonctionne sur la plupart des navigateurs actuels (Internet Explorer, Safari, Chrome, FireFox), ceci sur Windows et Mac OS X. Plutôt que de s'appuyer sur le framework .NET

Silverlight : un navigateur, un plugin et la facilité du framework.net

et son environnement d'exécution, il est en fait une implémentation fortement allégée de ces derniers. Cependant il dispose de l'ensemble des fonctionnalités nécessaires pour produire des applications riches.

Les principaux composants sont :

• Un moteur d'exécution managé (CLR) en charge de la gestion des ressources (mémoire, thread d'éxécution …) et l'exécution du code.
• Une librairie de classes de bases (BCL).
• Une couche de présentation évoluée implémentant un sous ensemble de son équivalent Windows (WPF) ainsi que des fonctionalités graphiques et multimédia.
• Une couche de communication (WCF) supportant les protocoles actuels (REST, SOAP, JSON …).
• Les classes et fonctionalités nécessaires pour la manipulation locale des données (LINQ, XML, …).

Ceci a plusieurs implications :

• Du point de vue du développeur, l’environnement et les outils restent familiers : le langage reste inchangé (C#, VB, …). Les librairies sont en partie celles de son Framework habituel et il est même possible de partager une partie du code entre un développement Silverlight et un développement Windows ou asp.net (cette compatibilité partielle a été introduite avec Silverlight 4). Le moteur d’exécution (CLR) fonctionne sur les mêmes principes.
• Les performances d’exécution sont très proches de celles obtenues sur la plateforme Windows/.NET. En effet le code, comme dans le cas du Framework .NET est compilé en code natif à la volée : exit, les lenteurs de JavaScript.
• La présence de WCF, des apis de manipulation de données et des fonctionnalités avancées de « Binding » bidirectionnel (possibilité de lier les données à l’IHM) ouvre grand la voie aux applications métiers.
• WPF, la couche de représentation (IHM), maintenant commune à l’ensemble de la plateforme Microsoft (*), permet d’implémenter des interfaces utilisateurs plus ergonomiques et/ou attractives en s’affranchissant des contraintes de l’ancien modèle de programmation Windows (Winform).
(*) Lors de l’événement MIX 2010, Microsoft a officiellement annoncé la mise à disposition des outils de développements pour la plateforme Windows Phone 7. Deux technologies de développement sont disponibles : XNA et Silverlight ! WPF est donc maintenant présent, et est la technologie mise en avant sur : Windows, Windows Phone et le Micro Framework.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 01 juin 2011