> Tech > Simplicité de XML

Simplicité de XML

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La simplicité est l’une des fonctions cardinales de XML pour l’échange de données. Pour commencer à communiquer avec XML, il suffit de publier une DTD (Document Type Definition) ou un schéma définissant le format d’un type particulier de documents XML (comme les bons de commande) que vous accepterez. Après quoi,

Simplicité de XML

vos partenaires pourront commencer à vous envoyer des transactions sous forme de documents XML. Par exemple, les clients pourraient commencer à envoyer des bons de commande en format XML plutôt que de téléphoner.

Inversement, si vous voulez envoyer des transactions à un partenaire (comme un bon de commande à l’un de vos fournisseurs), vous créez simplement un document XML qui respecte leur DTD ou schéma publié pour ce type de document. Les documents XML peuvent être transmis par votre protocole favori : courrier électronique, FTP, VPN, ou même HTM, parce que XML est neutre vis-à-vis du transport.

Il faut certes un certain travail pour créer une définition de document XML (c’est-à-dire, un DTD ou un schéma), ou pour produire un document XML correspondant à la définition de votre partenaire, mais c’est une technique relativement simple. Ecrire des applications pour traiter des documents XML est à peine plus complexe, mais guère plus, compte tenu de la multitude de composantes logicielles XML gratuites du marché. La plus grande difficulté se présente dans la zone intermédiaire : entre l’application qui crée le document XML et celle qui le traite. En effet, c’est là que le flux XML est exposé.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Cloud Privé Hébergé

Guide de Cloud Privé Hébergé

Comment permettre aux entreprises de se focaliser sur leur cœur de métier, de gagner en agilité, réactivité et résilience en s’appuyant sur un socle informatique performant, évolutif et sécurisé ? Découvrez les avantages des solutions de Cloud Privé hébergé de la CPEM.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010