> Tech > SQL Server 2005 marque un tournant décisif dans la sphère du décisionnel

SQL Server 2005 marque un tournant décisif dans la sphère du décisionnel

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

SQL Server 2005 a totalement estompé les frontières traditionnelles du modèle d’applications multi niveaux et a libéré toute la puissance du serveur de base de données en tant que composant d’une architecture applicative. L’évolution la plus marquante a sans aucun doute été l’intégration du CLR (Common Langage Runtime) du framework

SQL Server 2005 marque un tournant décisif dans la sphère du décisionnel

.NET avec le moteur de base de donnée.

Cette intégration a permis de résoudre l’incapacité d’utiliser un langage OOP pour créer des objets bases de donnée, lacune dont souffrait SQL Server par rapport à ses compétiteurs DB2 et Oracle. Le CLR va ainsi permettre une exploitation plus performante de la logique métier, gourmande en données, et une utilisation plus modérée des ressources. SQL Server 2005 a introduit d’autres innovations de poids comme la prise en charge native du format XML et des services web et la possibilité d’exploiter le SGBD comme partie intégrante d’une architecture orientée services (SOA). Une amélioration qui a notamment permis à SQL Server de traiter directement les requêtes HTTP entrantes et d’éviter ainsi aux entreprises de recourir à un serveur IIS dédié pour gérer des services Web. Alors qu’avec SQL Server 2000, on manipulait du XML au sein de structures relationnelles, dans la version 2005, on dispose d’un type de données optimisées pour gérer des documents XML.

 La manipulation et la mise à jour des données XML deviennent aussi possibles grâce à l’intégration du langage Xquery. Avec la version 2005, SQL Server ne se cantonne plus à son rôle de moteur de base de donnée. Facteur très important d’évolutivité de la base de donnée, « Service Broker » en fournissant un service d’échange de message asynchrone fiable, permet à un programme de répondre à davantage de requêtes que la plate-forme ne pourrait en traiter physiquement.

Ce Service Broker marque en fait la volonté stratégique de Microsoft de faire de SQL Server une base de donnée hautement disponible et fiable, pour la gestion de tout type de volumes de données. SQL Server 2000 permettait déjà de gérer en toute fiabilité de gros volumes de données avec le clustering intégré, mais avec la version 2005, l’accent est cette fois mis sur la haute disponibilité : fonctionnalités avancées de partitionnements de données, capacité à exécuter des opérations de maintenances sans bloquer les applications clientes, intégration des fonctions de « database mirroring » (base de données en miroir) permettant un basculement (failover) sur une base secondaire en 2 ou 3 seconde en cas de défaillance de la base primaire… SQL Server 2005 offre également aux entreprises, la capacité à mettre en place très simplement, par voie logicielle, des architectures à très haute disponibilité (99,999).

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010