> Tech > Stocker des données au format XML (3)

Stocker des données au format XML (3)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

- Les méthodes pour extraire les informations L'extraction pertinente des informations est une opération importante, mais il est moins facile de travailler avec des données au format XML qu'avec des données stockées dans les bases de données relationnelles. Pour être capable de réaliser des extractions précises et simples à écrire,

Stocker des données au format XML (3)

SQL Server propose un jeu de méthodes qui s’appuient sur XQuery. Les méthodes proposées par SQL Server sont:

• query(requêteXQuery): cette méthode retourne des données au format XML non typé et s’appuie sur la requête XQuery passée en paramètre pour extraire des informations.
• value(requêteXQuery, type): cette méthode retourne une valeur correspondant au type passée en paramètre et représentant la valeur extraite à partir de la requête XQuery passée en paramètre.
• exist(requêteXQuery): cette méthode retourne une valeur de type bit permettant d’identifier l’existence (1) ou non (0) de données extraite par la requête de type XQuery.
• modify(instructionXMLDML): cette méthode permet de modifier un noeud du document XML contenu dans une colonne de type XML. Ainsi, il n’est pas nécessaire de modifier l’ensemble des données.
• nodes(requêteXQuery): cette méthode permet d’extraire des noeuds depuis une colonne de type XML et stocker le résultat de cette extraction dans une structure de type relationnelle. Cette méthode va permettre de convertir des données actuellement au format XML vers un format relationnel classique.

Ces méthodes sont associées à la colonne de type XML, aussi l’utilisation est nomDeLaColonne.méthode(paramètre).

– Exemple d’utilisation A partir de la table articles définie ci-dessus, on souhaite, par exemple connaître la marque d’un article. Cette information est présente dans la colonne descriptif au format XML. La méthode value va permettre d’extraire simplement cette valeur. La requête utilisée sera donc: Voir Figure 11.

– Définir des index Comme pour toutes les autres colonnes définies au niveau des tables, il est possible d’indexer les colonnes de type XML. Une même table peut utiliser jusqu’à 249 index XML. Les index XML ne peuvent indexer qu’une seule colonne XML. Il n’est pas possible de définir des index qui référencent à la fois des colonnes relationnelles et des colonnes XML. L’index primaire XML est créé sous la forme d’un index organisé. L’organisation de l’index XML reprend l’organisation définie au niveau de la table par rapport à la clé primaire.

L’index secondaire XML ne peut être défini au niveau d’une colonne XML si et seulement si un index XML primaire existe déjà au niveau de la colonne. Pour créer un index primaire XML, il est nécessaire d’utiliser l’instruction CREATE PRIMARY XML INDEX ….. Les index secondaires seront quant à eux créés avec CREATE XML INDEX. L’exemple présenté montre la création d’un index XML sur la colonne de type XML puis la création d’un index XML secondaire, pour les valeurs. L’index secondaire s’appuie sur l’index primaire. Voir Figure 12.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010