> Tech > Stratus Technologies offre la tolérance de panne au monde Wintel

Stratus Technologies offre la tolérance de panne au monde Wintel

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Stratus Technologies est aujourd'hui le seul constructeur à  proposer des serveurs à  tolérance de pannes à  double ou triple redondance, avec un taux de disponibilité de 99,999% et en plus en environnement Windows 2000.

Une alternative au clustering intéressante pour des entreprises en quête de haute disponibilité, et soucieuses de réduire

leurs TCO*. Le point sur la
nouvelle stratégie de Stratus avec Pierrick
Tardif, Directeur Europe du Sud et Est.
(* Total cost of ownership : Coût total de possession)

Windows & .Net Magazine: Quel est
le positionnement de Stratus sur le
marché des serveurs à  tolérance de
pannes en environnement Wintel?

Pierrick Tardif: Nous sommes aujourd’hui
le seul constructeur du marché à 
fournir des serveurs à  tolérance de
pannes dans cet environnement. Dell,
IBM, HP/Compaq n’offrent que des solutions
de clusters. Nous capitalisons notre
savoir-faire dans le domaine des serveurs
haute disponibilité hauts de gamme sous
Unix et VOS depuis vingt ans. Ce qui
nous permet d’afficher aujourd’hui une
réelle crédibilité dans le monde Wintel et
de conforter notre leadership dans cet
environnement. Cela fait à  peine un an
que nous avons lancé notre gamme de
systèmes ftServer sous Windows 2000 et
aujourd’hui nous garantissons déjà  un
taux de disponibilité de nos systèmes
de 99,9998 %. (voir compteur ftServer
Uptime Meter‰, sur site web :
http://www.stratus.com/uptime/ftserver.
htm).

Quels sont les arguments dont vous
disposez pour concurrencer les architectures de clusters sous
Windows?

Pierrick Tardif : Le clustering peut se résoudre à  une équation très simple
C=C+C. En clair, il implique de la complexité
de mise en oeuvre et des coûts
d’exploitation importants. Dans l’économie
actuelle, l’heure est plutôt à  la réduction
des coûts informatiques. Nos
systèmes ftServer s’administrent de la
même façon qu’un serveur « lambda »
mais avec un taux de disponibilité supérieur
aux clusters et un coût d’exploitation
largement inférieur. Le retour sur investissement
de nos solutions est
particulièrement évident dans le domaine
bancaire. Un secteur où les directions
opérationnelles sont à  la recherche
d’informaticiens pour gérer des applications
métiers et non administrer des
systèmes complexes.

Quelle est votre stratégie en matière
de support de la plate-forme
Windows ?

Pierrick Tardif : Nous supportons
toutes les versions de Windows 2000 Server et nous supporterons
Windows.NET Server le moment voulu.
Le support de Windows NT 4 n’a jamais
fait partie de notre stratégie, et aujourd’hui
plus encore, il serait inopportun,
compte tenu de l’arrêt progressif de son
support par Microsoft.

Certains de vos clients Unix auraient-
ils déjà  franchit le pas de la
migration vers Windows 2000 ?

Pierrick Tardif : C’est déjà  le cas
aux Etats-Unis. En France, nous avons des
clients qui envisagent sérieusement de
migrer vers Windows 2000. Mais les
guerres de religions entre Unix et
Windows subsistent. Pourtant, nombreux
sont les arguments qui jouent en
faveur de Windows 2000. Le TCO d’une
solution Windows demeure moins important
que sous Unix. Par ailleurs
chaque constructeur prônant son Unix,
la multiplication des compétences
adéquates entraînent des coûts supplémentaires
pour gérer ces différents
systèmes.

Vous proposez une offre de service
d’administration à  distance et de
supervision avec une fonction
de guichet unique. Le service est
aujourd’hui pour vous indissociable
du matériel ?

Pierrick Tardif : Nous proposons différents
paliers d’offres de services. Au plus
haut niveau, le Business Critical Services
(BCS) offre la supervision des systèmes
24h/24 et 7 J/7 sans discontinuité, le diagnostic
proactif sur le système d’exploitation
par nos équipes de support et des
temps de réponse en cas de problèmes
quasi-immédiats. Nous pouvons même
offrir la surveillance des applications
pour le compte d’éditeurs tiers. Le
deuxième niveau de services offre les
même avantages en dehors de la prise en
charge des problèmes du système d’exploitation.
Il s’adresse aux clients qui ont
notamment leurs propres contrats de supports avec Microsoft. Quant au
troisième niveau de services, il offre une
supervision du matériel 8 heures /jour
sur 5 jours de la semaine. Nous avons dupliqué
dans Windows 2000 ce que nous
faisons déjà  dans notre environnement
Continuum sous Unix et VOS, pour assurer
notamment la supervision des
systèmes critiques du secteur bancaire.

Quelle est actuellement votre
stratégie de segments de marchés ?

Pierrick Tardif : Nous visons des segments
de marchés prioritaires, comme
celui de la finance, de la banque de détail
et de la monétique que nous attaquons
au travers de partenariats avec des acteurs
tels que Atos Finance, Mosaic S2
Systems et SWIFT. Dans le monde de
l’industrie de production, de la robotique,
de la gestion des risques, nous
avons passé des accords avec Fisher
Rosemount Systems, Intellution,
Aspen Technology et Sunguard. Des secteurs
qui ne peuvent se satisfaire d’une
architecture en cluster car toutes les secondes
d’interruption d’activité coûtent
trop cher ou impactent un fort risque sur
la sécurité humaine. Nous adressons
également le marché des centres de
contacts avec entre autres l’éditeur
CosmoCom et l’intégrateur Artelcom. Ce
dernier intègre par ailleurs des solutions
Nortel Symposium sur notre gamme
ftServer 3200. Pour répondre aux attentes
des PME-PMI en matière d’ERPs,
nous avons noué des relations avec l’éditeur
SAGE et nous sommes en pourparlers
avec ARES-Arcole et Microsoft-
Navision. Enfin, la consolidation de
serveurs Windows est un marché que
nous visons depuis peu. Avec un système
ftServer équipé d’un logiciel de consolidation
d’application, on peut disposer
sur un même système, d’applications qui
tournent nativement sous Windows
2000 Advanced Server et de boîtes virtuelles
Windows NT4 ou Linux qui bénéficient
de manière intrinsèque de la tolérance
aux pannes. Jusqu’ici seuls les gros
serveurs d’Unisys permettaient cela.
Nous ouvrons donc une brèche sur le
marché Windows 2000 grâce à  nos systèmes
à  tolérance de pannes.

Allez-vous modifier votre réseau de
distribution?

Pierrick Tardif : Nous avons deux axes de distribution. D’un côté les OEM, de
l’autre les revendeurs et VARS comme
Computacenter, IB Group, Euralliance et
La Dédicace Informatique. Au total, nous
travaillons avec une dizaine de revendeurs
à  valeur ajoutée qui ont des compétences
reconnues dans l’environnement
Microsoft et qui vont jouer un rôle
prépondérant dans les migrations à  venir
de Windows NT4 vers Windows 2000.

Quels sont vos objectifs de ventes
pour vos derniers serveurs 5240 et
6500 à  base de processeur Intel
Xeon ?

Pierrick Tardif : Notre objectif est d’augmenter de 50% nos ventes au cours
des douze prochains mois sur toute
notre gamme de systèmes ftServer. Nous
comptons ainsi sur nos derniers modèles
bi et quadriprocesseurs 5240 et
6500 pour répondre aux besoins des
PME-PMI soucieuses de mettre en oeuvre
des ERPs de taille moyenne et des gros
serveurs de messageries.

Quelles sont les prochaines évolutions
qui seront apportées à  vos
systèmes ftServer ?

Pierrick Tardif : Nous apporterons un
soin particulier à  la conception des serveurs.
Cette évolution se fera au bénéfice
de systèmes beaucoup moins encombrants
équipés de modules CPU plus petits,
mais tout aussi performants et à  un
coût inférieur de manière à  élargir encore
notre marché. Nous attendons
beaucoup du système d’exploitation
Windows.NET Server et notamment du
marché qu’il va stimuler autour des services
Web. Au niveau des services, nous
allons continuer à  développer des outils
de supervision encore plus performants.
Le client pourra non seulement suivre
toutes les alertes gérées par Stratus, mais
aussi intégrer de manière transparente
notre solution de supervision à  sa
console d’administration existante.

Plus d’informations :
http://www.fr.stratus.com
email : jean-eric.ribes@stratus.com

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Grandir, se développer et piloter la croissance sont des enjeux majeurs pour les PME qui doivent sécuriser le quotidien pour s’engager vers demain. Découvrez, dans ce Guide infographique, les différents leviers qui vous permettront de consolider durablement votre développement.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010