> Tech > Structure de données de sélection de job

Structure de données de sélection de job

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La structure de données de sélection de job est divisée en deux sections principales. La première section définit le décalage et le nombre de chaque tableau de critères de sélection disponibles ; la seconde section est l’endroit où vous spécifiez les valeurs de critères de sélection réelles. La seconde section

Structure de données de sélection de job

suit immédiatement la première. Par souci de simplicité et pour documenter les décalages, je spécifie toujours au moins un élément de tableau pour chaque critère. Pour tous les critères que je n’utilise pas, je spécifie des valeurs zéro. Ainsi, j’ai toujours un décalage correct pour démarrer avec chaque tableau de critères de sélection. Je peux ensuite le modifier si j’ai besoin d’augmenter certaines tailles du tableau.

Le groupe de paramètres en E est l’endroit où les attributs de job supplémentaires à renvoyer sont définis par un tableau de clés de champs (figure 8). Le premier paramètre en E définit simplement à l’API QGYOLJOB le nombre de clés de champs qui sont passées dans le tableau de clés de champs spécifié pour le second paramètre. Je définis le nombre d’éléments de tableau pour le tableau des attributs de clés de champs, puis j’utilise la fonction intégrée %Elem() pour prendre la taille du tableau de clés de champs partout où elle devrait être dérivée ou référencée. Ainsi, si je dois modifier le nombre de clés de champs, je peux changer cette valeur en un seul endroit.

Enfin, le paramètre en F est la structure de données d’erreur API qui sert à déterminer si l’appel d’API QGYOLJOB s’est bien effectué ou non. Pour vérifier si tout s’est bien passé, assurez-vous que le champ Bytes Available dans la structure de données ERRC0100 est supérieur à zéro. Si aucune erreur n’est survenue, on peut continuer en toute sécurité.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010