> Tech > Structures de données « modulaires »

Structures de données « modulaires »

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

De la même manière qu’on utilise des sous-procédures pour fragmenter le code en petits morceaux réutilisables, on peut fragmenter les structures de données. Par exemple, dans certaines applications, on aura souvent une matrice de 12 valeurs numériques contenant des valeurs monétaires mensuelles.

Supposons que vous ayez une fichier /COPY

Structures de données « modulaires »

comme celui de la figure 14 (et supposons qu’il s’appelle MONETARY). Si l’on effectue les mêmes opérations répétitivement sur ce type de structure de données, on peut fort bien étendre le fichier /COPY pour inclure certains prototypes des procédures dans un programme de service. La figure 15 montre un exemple d’utilisation du fichier /COPY MONETARY pour définir des matrices monétaires.

A titre d’exemple, examinons une procédure « trouver le minimum ». Supposons que le prototype de la figure 16 apparaisse dans le fichier /COPY MONETARY que montre la figure 14. On peut alors coder ce qui suit dans le programme :

min = monetary_min (monthly.income);

Comme la procédure monetary_min a déjà été déboguée, le travail de coding est minime par rapport à l’écriture (ou la réécriture) d’une autre routine « trouver le minimum ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010