> Tech > Suivre les messages

Suivre les messages

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le Message Tracking Center permet de suivre le chemin d'un message dans les journaux. Il est disponible sous la forme d'un snap-in Exchange 2000 que l'on peut charger dans une console personnalisée, mais on y accèdera en principe à  partir du noeud ESM Tools, comme le montre la figure 4.

Suivre les messages

Quand
vous ouvrez le Message Tracking
Center, vous pouvez entrer les critères
nécessaires pour commencer une recherche.

Bien entendu, il est bon d’avoir le
maximum d’informations (expéditeur,
heure d’envoi, sujet, par exemple) à 
propos d’un message que l’on veut
suivre. Lancer une recherche d’après
une vague description d’un message
qu’un utilisateur pense avoir envoyé il
y a 4 jours à  un groupe de personnes,
est beaucoup plus difficile que de rechercher
un message envoyé hier
après-midi. La figure 4 montre le résultat
d’une recherche qui a localisé un
message que j’ai envoyé à  l’utilisateur
spécifié. A noter que sur ce serveur, la
propriété Enable subject logging and
display n’est pas définie, donc les sujets
des messages ne sont pas inclus
dans les journaux de suivi des messages
et le Message Tracking Center ne peut pas afficher cette information.

Les boutons Sender et Recipients
permettent de rechercher dans AD
(Active Directory) les utilisateurs,
contacts ou groupes qui ont envoyé ou
reçu le message. Le Message Tracking
Center ne commencera une recherche
que quand vous lui aurez fourni des
données valides sur l’expéditeur et le
destinataire. Par défaut, le Message
Tracking Center suppose que vous
voulez commencer votre recherche
sur le serveur que vous sélectionnez en
cliquant sur le bouton Server, mais
vous pouvez vous connecter à  un autre
serveur pour démarrer la recherche si
nécessaire (ce sera le cas si la boîte à 
lettres de l’expéditeur est sur un autre
serveur).

Même sur de grands serveurs qui
traitent de gros volumes de e-mail, la
recherche est en principe rapide et
produit un résultat en quelques minutes.
Quand le Message Tracking
Center doit contacter d’autres serveurs
pour extraire des données (et particulièrement
quand un message est
adressé à  une longue DL – distribution
list), il faut lui laisser le temps de terminer
son traitement.

Outre l’introduction d’une
meilleure UI Message Tracking Center
(qui ressemble à  Find Message
d’Outlook), Exchange 2000 Service
Pack 2 (SP2) apporte un changement
architectural important au traitement
de la recherche. Dans les versions antérieures
à  SP2, le serveur chargé de la
recherche contacte chaque serveur
dans un chemin de message, extrait
toutes les données log des serveurs
distants, puis traite la recherche des
journaux. Dans SP2 et les versions ultérieures,
le serveur local envoie une requête
de recherche à  l’Exchange
Management Service fonctionnant sur
chaque serveur impliqué dans la progression
d’un message. Le service
traite la recherche des journaux sur ce
serveur (mis au niveau SP2 ou ultérieur)
et ne renvoie que les données
pertinentes au serveur demandeur.

On extrait d’autant moins de messages que les critères de recherche
sont bons. La recherche de la figure 4
n’a trouvé qu’un message, donc c’est
probablement celui que je recherche.
Toutefois, si les critères sont inexacts,
le Message Tracking Center pourrait
trouver 10 messages ou plus. Vous devriez
alors décider lequel vous intéresse.
Pour voir tous les détails sur la
progression d’un message au travers
du moteur de routage, sélectionnez un
message et faites un double-clic dessus.

La figure 5 montre un exemple
d’historique de message. Ici, l’historique
est raisonnablement simple
parce que le message a été envoyé à 
deux destinataires SMTP. Le sujet du
message n’apparaît pas, là  encore à 
cause des paramètres de propriétés du
serveur. L’historique montre qu’après
l’envoi du message (c’est-à -dire après
qu’il ait été soumis depuis le Store),
Advanced Queueing et le Categorizer
(tous deux composants du moteur de
routage) l’on traité et ont déterminé
qu’il fallait le délivrer à  un destinataire
SMTP distant. Le moteur de routage a
ensuite transmis le message à  un serveur
qui héberge un connecteur SMTP
de telle sorte que le message puisse
être envoyé à  sa destination finale.
Si vous examinez un message envoyé
à  des utilisateurs dans d’autres
groupes de routage, vous verrez peutêtre
que le moteur de routage transfère
le message au MTA (Message
Transfert Agent) pour livraison à  un
destinataire X.400 ou à  un serveur
Exchange 5.5. Ou bien un message
pourrait utiliser SMTP pour aller à  un
serveur tête de pont dans le même
groupe de routage pour être retransmis
à  d’autres groupes de routage ou,
si votre serveur héberge le connecteur
du groupe de routage, directement au
serveur dans d’autres groupes de
routage.

Dans les cas où des messages sont
transférés à  d’autres groupes de
routage, le Message Tracking Center
présente les serveurs tête de pont de
destination dans un arbre dans le panneau Location (à  gauche). Au fil du
suivi, l’arbre du serveur tête de pont
s’étend pour montrer tous les serveurs
dans le groupe de routage qui reçoivent
une copie du message.

Parmi les livraisons aux boîtes à 
lettres locales, le Message Tracking
Center pourrait aussi donner la liste
des livraisons au Public Folders validés
pour le mail. Les entreprises utilisent
souvent Public Folders pour archiver
les messages envoyés aux groupes de
distribution et, en terme de livraison,
Exchange 2000 traite ces messages de
la même manière que ceux envoyés à 
une boîte à  lettres locale. La seule façon
de savoir si un destinataire est un
Public Folder est de reconnaître le nom
du destinataire et celui d’un Public
Folder au lieu d’une personne.

Le Message Tracking Center suit la
progression d’un message jusqu’à  ce
quil atteigne sa destination ou rencontre
un serveur dont le suivi n’est
pas activé. Je l’ai déjà  dit, le Message
Tracking Center demande que le suivi
des messages soit activé sur chaque
serveur et, de préférence, de façon homogène
sur tous les serveurs de l’entreprise.
Bien entendu, si vous n’activez
pas le suivi de messages sur
certains serveurs Exchange dans l’entreprise,
ces serveurs ne créeront pas
de journaux de suivi et le Message
Tracking Center risque de ne pas donner
un historique de message complet.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010