> Tech > Le supercalculateur Helios se rapproche des 2 pétaflops

Le supercalculateur Helios se rapproche des 2 pétaflops

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 12 mars 2014
email

Conçu et opéré par Bull, le super calculateur Hélios situé à Rokkasho, au Japon, voit sa puissance portée à près de 2 pétaflops (2 millions de milliards d’opérations par seconde) le classant parmi les plus puissants supercalculateurs au monde.

Le supercalculateur Helios se rapproche des 2 pétaflops

L’architecture initiale était composée de 4 410 nœuds de calcul bullx B510, intégrant 8 820 processeurs Intel Xeon E5 et développant une puissance de 1,5 pétaflops. La société française ajoute ajourd’hui à l’infrastructure 180 nouveaux nœuds de calcul bullx B515, intégrant 360 coprocesseurs Intel Xeon Phi pour 400 téraflops de capacités de calcul supplémentaires.

Hélios est exploité par le CEA et utilisé dans la recherche sur la fusion nucléaire. Il fournit aux chercheurs Européens et Japonais des capacités de modélisation et de simulation. « La simulation joue un rôle essentiel dans le développement de la recherche sur la fusion, tant pour la compréhension de phénomènes physiques extrêmement complexes que pour le dimensionnement de futurs tokamaks », explique Gabriele Fioni, Directeur des sciences de la matière au CEA. Le tokamak est une chambre de confinement en forme d’anneau utilisée pour créer des réactions de fusion nucléaire.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Nouveau Baromètre Cybersécurité 2020

Nouveau Baromètre Cybersécurité 2020

À l’occasion de la parution du 1er baromètre de la cybersécurité Stormshield/L’Usine Digitale, nous vous proposions une réflexion sur la sécurité dans le cadre de la transformation numérique des entreprises. Découvrez, en exclusivité dans ce second opus, comment les entreprises abordent leurs projets numériques en 2020.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 12 mars 2014