> Mobilité > Superviser correctement les serveurs Exchange

Superviser correctement les serveurs Exchange

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Pascal Creusot - Mis en ligne le 06/01/06- Publié en Janvier 2005
Il existe plusieurs solutions pour superviser correctement un serveur Exchange, mais aucun produit n’est le remède miracle. La meilleure solution consiste à utiliser les outils proposés en standard par Microsoft. Même si des outils plus élaborés sont utilisés, il est toujours indispensable de savoir utiliser correctement les outils de base. Nous allons donc construire tout au long de ce dossier une console MMC dédiée à la gestion du ou des serveurs Exchange. Il est intéressant de noter qu’il n’est pas nécessaire de se connecter en Terminal Server au système qui héberge Exchange pour lire les journaux d’événement ou pour vérifier le bon fonctionnement des processus de messagerie.Il est judicieux, surtout dans le cas d’une architecture avec plusieurs serveurs, mais aussi pour un seul serveur, de mettre en place une console MMC qui permet la visualisation globale de l’ensemble des journaux systèmes et applications des différents serveurs Exchange. D’autres composants seront ajoutés au fur et à mesure sur cette console MMC. Après avoir lancé la console MMC, il suffira donc d’ajouter les composants logiciels nécessaires au fur et à mesure, en fonction des opérations à accomplir. Les principales tâches de maintenance à exécuter quotidiennement sur les serveurs Exchange sont les suivantes :

  • Surveillance des services Exchange
  • Détection d’erreurs dans les journaux d’événements
  • Vérification des files d’attentes
  • Vérification de l’espace disque
  • Vérifier les éléments d’infrastructure
  • Vérifier les performances.

Le premier point à surveiller pour Exchange est l’ensemble des services nécessaires au bon fonctionnement de la messagerie. Les services indispensables sont Microsoft Exchange Information Store, Microsoft MTA Stacks, Simple Mail Transfer Protocol (SMTP), World Wide Web Publishing Web et Microsoft System Attendant. Il faut donc s’assurer du bon état de fonctionnement de ces services. Si un de ces services vient à s’arrêter, la messagerie n’est plus opérationnelle et cela provoque soit des blocages de messages dans le meilleur des cas, soit une inaccessibilité totale depuis un client de messagerie dans le cas le plus défavorable. Ce composant Service peut être directement ajouté dans la console MMC. Avec la console MMC, il est aussi possible de configurer les services critiques du serveur Exchange afin de mettre en place des stratégies de tentative de récupération en redémarrant le service par exemple lors d’une première défaillance et ensuite en effectuant un programme d’envoi d’un message d’alerte vers une console de supervision par exemple lors d’une deuxième ou troisième défaillance. Pour cela il suffit de choisir les propriétés du service et de compléter l’onglet récupération. Dans le cas de l’utilisation de cette solution pour avertir lors de la défaillance d’un service, il faut s’assurer qu’un service dont dépend le service en échec n’est pas la cause initiale du problème. La vérification et la surveillance des dépendances des services Exchange doivent donc aussi être prises en compte pour disposer des véritables sources des problèmes qui peuvent se poser lors de l’arrêt imprévu d’un service Exchange.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Mobilité - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010