> Enjeux IT > Swiss Life France : une refonte totale des Datacenters

Swiss Life France : une refonte totale des Datacenters

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 04 septembre 2014
email

Un projet d'envergure mené en quelques mois pour parvenir à une rénovation complète des datacenters et à un Plan de Continuité Informatique.

Swiss Life France : une refonte totale des Datacenters

Infrastructure de serveurs, de stockage, de sauvegarde, accompagnement, implication, mise en place… Denis Bourdon, DSI – Directeur des Opérations de Swiss Life France, spécialiste en assurance de personnes, et acteur de référence sur les marchés de l’assurance patrimoniale en vie et retraite et de l’assurance santé et prévoyance, revient sur le sujet et nous éclaire sur cette expérience réussie.

Tout un contexte…

La volonté d’accompagner le développement de l’entreprise et notamment sa transformation digitale avec une accélération forte du nombre de projets et une exigence d’agilité en augmentation, la multiplication du nombre des serveurs en environnement distribué posent, d’emblée, le contexte dans lequel s’est déroulé le projet. Objectif : répondre à ces défis, mais le datacenter se trouvait en limite de capacité pour l’installation de nouveaux serveurs, en termes de stockage et de sauvegarde. « Il était donc urgent de revoir l’infrastructure pour répondre aux exigences de l’entreprise, mettre en conformité tous les systèmes et augmenter les performances » souligne Denis Bourdon.

Après un premier appel d’offre au premier semestre 2012, sur la partie serveurs et sauvegarde, « la partie plus en limite de capacité », Denis Bourdon décide de faire une pause pour adresser également la partie stockage, le tout dans une vision cohérente « serveurs – stockage – sauvegarde », trois des dimensions clés d’un datacenter (sans oublier le réseau, la sécurité…). Eté 2012, une réflexion est ainsi menée sur l’architecture cible de ces trois dimensions, et la décision est prise fin 2012. Le choix se porte sur les solutions Cisco (UCS) et EMC (stockage et sauvegarde) avec l’intégrateur MTI qui adresse ainsi les trois sujets « serveurs – stockage – sauvegarde », maîtrise les technologies retenues et apporte le professionnalisme souhaité. L’objectif est de terminer le projet à l’été 2013, et le timing des 6 mois sera respecté !

D’étape en étape

Les objectifs sont énoncés à savoir renouveler toute l’infrastructure de stockage et de sauvegarde, remplacer le logiciel de sauvegarde, et virtualiser tous les serveurs physiques. « Sur 800 serveurs, le taux de virtualisation passe en 6 mois de moins de 50 % à plus de 90 % aujourd’hui » commente Denis Bourdon. De plus, ce projet, orienté intra-Direction des Opérations, s’intègre parfaitement dans la fenêtre de tir disponible à ce moment-là, les projets Métiers étant plutôt en phase de réflexion et de conception, et non encore en phase de delivery, « Le travail fut donc plus serein, sans trop d’adhérence avec le reste des projets de l’entreprise » ajoute Denis Bourdon. De la réception du matériel au démarrage de la phase d’intégration, en passant par la première mise en production, quelques mois suffisent.

Une équipe projet est retenue au sein de la Direction des Opérations avec un pilotage hebdomadaire très serré afin d’atteindre l’objectif. Une des clés de la réussite repose sur le fait d’avoir dès le début une vision précise et claire (la cible à toucher, le choix de technologies éprouvées et performantes), un pilotage très rigoureux et des équipes très engagées. Les décisions prises à la semaine permettent de rester sur la trajectoire fixée, de résoudre les défis techniques et de parvenir plus facilement à la cible. Un conseil de Denis Bourdon, « ne jamais perdre de vue la vision de la cible, le chemin à parcourir, maîtriser les dérives insidieuses degré par degré… redresser le cap en permanence ! » Le comité de projets devient ainsi un comité de suivi et de décision hebdomadaire, la communication entre les acteurs est essentielle. Le rôle de conseil de l’intégrateur est crucial, « même si nous avons gardé notre idée et savions exactement où nous voulions aller » explique Denis Bourdon.

Objectif réussi !

En septembre 2013, le projet est terminé, les réglages réalisés, la cible atteinte « c’est un succès ». Tout est finalisé excepté quelques serveurs à virtualiser en raison de contraintes business, de suivi de tests pour retrouver les mêmes niveaux de performances voire des niveaux améliorés. Le taux de virtualisation de 90 % passera en 2014 à 95 %. Les 5 % de serveurs restants nécessitent de se maintenir en physique. Les infrastructures, les performances, les niveaux de service sont au rendez-vous, les équipes Swiss Life sont fières d’avoir participé et mené à bien ce projet innovant de refonte de Datacenters touchant à la fois les serveurs, le stockage, la sauvegarde. « La volonté de réussir ensemble est primordiale ».

La communication sur le « pourquoi du projet » est menée au niveau du Comité exécutif, « quant aux utilisateurs, c’est transparent pour eux ». Si un besoin de capacité disque ou serveurs se fait sentir, les utilisateurs tirent immédiatement avantage de la virtualisation afin de répondre à leurs exigences. Tous les travaux vont également permettre la mise en place d’un Plan de Continuité Informatique sur les environnements hors mainframe. « Un des bénéfices pour l’entreprise est bien cette première pierre de construction de la solution PCI ».

La quatrième dimension du Data Center à savoir la partie réseau / sécurité est la mission actuelle de l’équipe IT, s’en suivront les tests de back up de site complets fin 2014. Et de conclure « en deux ans, nous avons refait tous les fondamentaux du Datacenter ». Une infrastructure désormais pérenne avec une vision novatrice du Datacenter…

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les avantages du cloud pour les Administrateurs IT

Les avantages du cloud pour les Administrateurs IT

Gartner estime que d'ici 2025, 80 % des entreprises auront entièrement renoncé aux serveurs sur site, facilitant ainsi la mise à l'échelle de leurs opérations dans le cloud, l'intégration des applications et des données, en améliorant la productivité des équipes. Découvrez le Top 3 des avantages clés de la transition vers le Cloud.

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 04 septembre 2014