> Tech > Tables de décision

Tables de décision

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Je ne comprends pas pourquoi les tables de décision ne sont pas plus utilisées. Une table de décision est une méthode consistant à associer, sous forme tabulaire, des relations logiques (complexes) et les actions nécessaires (éventuelles) à mener. Ces tables simplifient une logique complexe dans un format facile à comprendre.

Tables de décision

Par cette technique, nous pouvons considérer toutes les combinaisons possibles d’un ensemble donné de conditions et les actions correspondantes spécifiées. Un point fort d’une table de décision est qu’elle définit et communique clairement un problème donné.

La table est constituée de quatre parties : souches de condition, souches d’action, entrées de condition, et entrées d’action.
• Les souches de condition posent les conditions ou questions qui s’appliquent à la table. Le nombre de conditions est variable, mais de cinq à neuf entrées semble raisonnable.
• Les souches d’action indiquent les actions à mener sous tout ou partie des conditions. Le nombre d’actions est arbitraire selon la zone considérée.
• Les entrées de condition sont normalement Y – Yes, N – No ou Immaterial et sont entrées dans la colonne de règles.
• Les entrées d’action sont normalement marquées d’un X quand l’action s’applique, sinon l’entrée reste vierge. Si les concepteurs d’applications utilisent des tables de décision quand ils construisent le système, nous pouvons utiliser ces mêmes tables pour tester ce système, car nous disposerons de toutes les composantes nécessaires pour bâtir nos cas de tests. (Pour en savoir plus sur les tables de décision ou pour un moyen rapide de les créer, consultez le service gratuit de ProjxOnline à dtable.projxonline.com.)

La figure 3 montre une table de décision simple. Mais il en existe de plus complexes, comme des tables numérotées à étapes et des tables de décision imbriquées.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010