> Tech > « Tar pitting »

« Tar pitting »

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comme le filtrage des destinataires fonctionne au niveau SMTP, c’est Windows et non Exchange Server qui dirige en fait le processus d’acceptation et de rejet des messages. La technique « tar pitting » a été incluse par Microsoft dans Windows Server 2003 SP1 et elle peut ralentir le filtrage des

« Tar pitting »

destinataires au point de rendre les attaques DHA inutilisables. N’oublions pas que les spammeurs ont des milliers d’adresses électroniques à tester contre votre serveur de messagerie, ce qui prend beaucoup de temps.

Imaginons le délai supplémentaire nécessaire si vous pouviez insérer une temporisation de 10 secondes dans le processus d’approbation pour chaque message. C’est exactement ce que fait le « tar pitting ». Il vous permet d’insérer un délai d’attente avant de répondre à des adresses de messagerie non valides. Avant d’expliquer comment activer la fonction « tar pitting », deux mises en garde s’imposent. Premièrement, l’utilisation de cette fonction peut aboutir à un ralentissement des messages valides et il est, par conséquent, important de surveiller les temps de réponse de votre serveur.

Deuxièmement, l’activation de cette fonction nécessite de modifier le Registre, une opération présentant un risque potentiel. Il suffit d’une modification erronée pour endommager Windows et vos applications. Je vous recommande, par conséquent, de créer une sauvegarde complète du système avant d’aller plus loin. Pour activer le « tar pitting », ouvrez l’éditeur du Registre (regedit.exe) et accédez à la sous-clé
 HKEY_LOCAL_MACHINE\ SYSTEM\CurrentControlSet\Services\SMTPSVC\Para meters.

Ensuite, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le conteneur Parameters et sélectionnez New, DWORD Value dans le menu contextuel. Entrez TarpitTime comme nom de la nouvelle entrée du Registre. Double-cliquez sur l’entrée que vous venez de créer et définissez comme valeur la durée souhaitée en secondes pour le délai d’attente du processus de vérification des adresses SMTP.

Cinq à 10 secondes constituent généralement une valeur suffisante. Maintenant, il vous suffit de cliquer sur OK, de fermer l’éditeur du Registre et de redémarrer le service SMTP.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010