> Enjeux IT > Les Techdays 2015 donnent le ton avec « ambient intelligence »…

Les Techdays 2015 donnent le ton avec « ambient intelligence »…

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 05 février 2015
email

Les TechDays 2015, 9e édition, ouvrent leurs portes dès le 10 février. Trois jours pour faire le plein d'innovations technologiques, mais pas seulement !

Les Techdays 2015 donnent le ton avec « ambient intelligence »…

Bon nombre de sujets, retours d’expériences, zones d’échanges, sessions et plénières sont au rendez-vous. Sébastien Imbert, Directeur Marketing Digital Microsoft, nous en dit beaucoup plus…

IT Pro Magazine : Déjà la 9e édition, qu’est-ce qui la différencie des précédentes?

Sébastin imbert : Les TechDays depuis leur genèse sont sous le signe de l’innovation technologique au service des métiers. Les TechDays, eux-mêmes, sont une plateforme d’innovation marketing qui permet à Microsoft France de tester des dispositifs avant-gardistes. Par exemple, le dispositif de gestion des média sociaux en 2012 pour l’événement est devenu un modèle référent qui a inspiré près de 80 % de la manière dont Microsoft gère son approche Social Media au niveau mondial. De même en 2013, pour la combinaison TechDays TV/Twitter Pulse qui permet de regarder un contenu en direct ou de revenir en arrière en fonction de pics de popularité liés au nombre de hashtag. Quant aux nouveautés à découvrir cette année ? Elles sont nombreuses, avant, pendant, après l’événement..

Que proposez-vous « de plus » par rapport aux dernières éditions ?   

Avant l’événement, tout commence avec un site web responsive design entièrement sur plateforme Azure, qui facilite la création de parcours personnalisable pour chaque participant, la rencontre sur place entre pairs à l’aide d’un dispositif de Networking basé sur l’API de LinkedIn, et permet l’amplification sur les réseaux sociaux à l’aide d’un Social Wall. C’est une première mondiale. Avant, pendant et après l’événement, tout visiteur peut partager extrêmement facilement sur Twitter, LinkedIn ou Facebook, l’ensemble des « social media posts » de Microsoft ou speakers. Ce Social Wall est basé sur un nouveau ser­vice, www.sociabble.com, initialement (et plus que jamais !) adopté pour les salariés de Microsoft France. Pour préparer l’événement et s’informer en amont, une approche facilite la experts et influenceurs liés à des sujets numériques, de l’univers Microsoft. D’où la communication de tweets nommés « influenceurs à suivre ». Exemple, sur l’adminis­tration système et sur l’Internet of Things. Cette approche a généré des retours très positifs et enthousiastes.

Pendant l’événement, cela se poursuit avec une expé­rience événementielle de l’inscription (obtention du badge à la visite des stands) définitivement placée sous le signe de la digitalisation et de la dématérialisation, une expérience basée sur plateforme Microsoft et sous forme d’Apps/Services Web/Smartphone, écrans tactiles pouvant être adaptée à d’autres événements ou logiques d’accueil clients en entreprise. Cette approche a été développée avec l’un des partenaires de Microsoft afin de pouvoir être reproduite par des clients. Autre nouveauté, une nouvelle « zone expérientielle » au cœur de l’espace d’exposition pour un aperçu de scenarios cloud et mobile autour de la « Ville Connectée » et plus spécifiquement autour des services publics, points de vente, des secteurs Industrie et Transports, Entreprise. N’oublions pas, le Social Media Lounge accueillant les Social Media Managers de Microsoft, d’autres marques ou associations, avec tout au long de la journée, une production et diffusion de contenu à la volée (infographies, petites vidéos, keys facts posts…), le hackaton Internet of Things, le retour des « Hands on labs » définitivement sous le signe de Windows Azure, un store éphémère MicrosoftStore.com pour essayer les der­niers périphériques Microsoft et partenaires constructeurs tout en bénéficiant de « prix spéciaux visiteurs » de l’évé­nement, et la MicrosoftTechDays TV by Frenchweb encore plus immersive avec de nouveaux programmes en direct et on-demand.

Après l’événement, un dispositif permettra à chaque ins­crit de recevoir de façon individualisée le contenu des ses­sions qui l’intéressent.

Et si on faisait un petit retour historique sur la genèse des TechDays ?

En 2006, la filiale française de Microsoft France a réalisé plus de 800 événements en France. Ces événements, gérés de façon indépendante et hétérogène, ne capitali­saient pas sur toutes les opportunités offertes par Internet pour diffuser et partager les contenus produits, n’étaient pas associés à des processus de mesure d’impact (ROI) standardisés, étaient gérés avec des variabilités de coûts importantes, et ne permettaient pas à un client de person-Ambient Intelligence, c’est le thème retenu en 2015.

Pourquoi ? Est-ce lié aux changements et transformations numériques à venir au sein des entreprises ?

Comme l’a souligné Brian Solis dans son ouvrage What’s the future of Business, les entreprises et organisations sont, d’une certaine manière, condamnées à innover tant d’un point de vue technologique qu’organisationnel. Son ouvrage peut se résumer par la phrase suivante « Innovate or Die ». Le numérique engendre des changements et des transformations sans précédent dans les entreprises. Dans ce contexte, « Ambient Intelligence » est un thème qui personnifie pleinement la transformation et la transi­tion numérique qui nous touchent toutes et tous, tant d’un point vue personnel que professionnel.

Comment résumer ce thème l’ « Ambient Intel­ligence » ?

L’Ambient Intelligence est à la fois une vision et déjà une réalité, rendue possible par les avancées technologiques de l’électronique, du cloud, du big data et du machine lear- ning. Une vision d’un monde dans lequel la technologie anticipera nos besoins, voire nos intentions. Mais aussi une réalité car les applications et les objets qui tirent profit de nos actions et des informations à notre disposition existent déjà et nous permettent de faire plus et mieux. L’ Ambient Intelligence est au cœur des sessions, de la zone d’expo­sition, mais aussi des plénières, keynotes, retours d’expé­riences, présentations de projets concrets. Par exemple, comment les technologies Microsoft et de l’écosystème de partenaires mais aussi du monde Open Source permettent de concevoir et développer des applications et services intelligents, construire et opérer en toute sécurité les infras­tructures requises, et révéler les nouveaux usages profes­sionnels, personnels et les opportunités business liées.

Toujours 3 plénières. Quels sont les axes plus pré­cisément ?

Les 3 plénières des TechDays auront bien sûr « l’Ambient Intelligence » comme dénominateur commun.

• Plénière J1, le 10 février, new Keynote() { cloudFirst=true,mobileFirst=true }.Connect(); comme l’indique son nom cette session s’adresse principalement aux développeurs. Elle sera définitivement orientée autour du développement d’apps, d’apps universelles capables de s’adapter et évo­luer en fonction du contexte et environnement.

• Plénière J2, le 11 février : « Cloud & mobile, venez comme vous êtes ! » cette session, destinée aux professionnels de l’informatique et aux décideurs IT permet de montrer et illus­trer en quoi les systèmes d’information sont de plus en plus centrés sur l’utilisateur, en quoi cela peut les rendre encore plus efficaces, quel que soit le contexte tout en faisant en sorte de ne faire absolument aucun compromis sur la sécurité.

Plénière J3, le 12 février : « Vers une technologie invisible et une intelligence omniprésente ? » Cette session, animée par Bernard Ourghanlian CTO & CSO de Microsoft France, donnera des illustrations d’aujourd’hui et perspectives concrètes de ce que peut apporter le « Machine Learning » tant au niveau business que sociétal, et passionnera un large public, du CEO au fan de technologies…

Y a-t-il des sujets, comme l’Internet des objets ou l’épineuse question de la sécurité, sur lesquels vous allez peut-être beaucoup plus insister ?

Absolument. L’IoT a un parcours dédié qui hors plénière est composé de 15 sessions + 1 hackaton dédié. Et on compte plus de 17 sessions exclusivement orientées Sécurité (IOT, Windows, Azure, Data Protection etc.).

Les DSI font face à diverses problématiques, pré­voyez-vous toujours un endroit dédié aux DSI ? Un lieu d’échanges ?

Les DSI auront, cette année, plus de 30 sessions qui leur sont dédiées ainsi que des dispositifs de rencontres et d’échanges pour avancer sur leurs différents projets.

Parmi toutes les sessions, si on devait en retenir trois, quelles sont celles qu’il faut absolument voir, et pourquoi ?

Chacune des KeyNotes et surtout celle du Jour 3 qui est une synthèse d’ensemble sur le thème de l’« Ambient Intelligence ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

6 bonnes pratiques de protection des données

6 bonnes pratiques de protection des données

La Datasphere mondiale représente 40 Zo de données créées, dupliquées et enregistrées chaque année. La gestion et le stockage des données deviennent d’autant plus critiques que leur volumétrie ne cesse de croître. Découvrez les meilleures recommandations pour survivre dans l’univers de l’Infinite Data.

Enjeux IT - Par Sabine Terrey - Publié le 05 février 2015

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT